Partager

Après la tentative d’assassinat contre le chroniqueur web Madou Kanté alias Maréchal, Salif Diarrah, journaliste au site d’information maliactu.net, a reçu dans la nuit de lundi à mardi 25 juillet, une menace de mort par téléphone.  
« C’était hier soir après 0 heure quand un numéro privé m’a appelé pour me demander si j’ai appris ce qui est arrivé à Madou ka journal. N’étant pas informé, je lui ai répondu par l’affirmative. La personne m’a dit : cherche à savoir ce qui lui est arrivé et tu sauras ce qui t’attend », a confié Salif Diarra, d’un air inquiet.

Habitué à ce genre de menace, notre confrère dit avoir dormi sans la moindre crainte. Mais dès qu’il a su ce qui est arrivé à l’animateur de la page Facebook Madou Ka Journal, il a pris la menace au sérieux
« C’est le matin que j’ai vu sur les réseaux sociaux que Madou Kanté a été victime d’une tentative d’assassinat. C’est ce qui m’a beaucoup inquiété. D’abord, j’ai informé ma rédaction et puis je suis allé porter plainte contre X au Commissariat de police du 14 arrondissement », a-t-il affirmé.

Madou Kanté a été victime d’une tentative d’assassinat dans la nuit du lundi au mardi 25 juillet. Il a reçu des balles dans la poitrine. Admis urgemment à l’Hôpital du Mali, il a subi  hier dans la journée une intervention chirurgicale. Aux dernières nouvelles, on apprend que sa vie est hors de danger.

Maliki Diallo

Du 26 Juillet 2017