Partager

L’enfance de beaucoup a été marquée par plusieurs jeux notamment jouer aux billes. Ainsi, rare sont des petits qui n’ont pas participé à ce jeu de cette pépite masse fondue. Cependant, le constat est qu’il se fait de plus en plus rare dans nos sociétés du fait de la modernisation. 

A un, deux ou plusieurs personnes, on peut jouer aux billes. Dans le temps, ils étaient de ce fait en petit groupe à s’adonner à cette compétition dans laquelle, seuls les bons remportaient le plus de billes. A leurs descentes du boulot ou d’autres activités, ils (enfants) se rassemblaient pour partager ce plaisir. « Durant mon enfance, tous les enfants jouaient aux billes sans exception. Je dirais que c’était le seul jeu qui nous déstressait. C’était vraiment la belle époque » ; dixit Abderamane KOUNTA, un sexagénaire.

De nos jours, un jeu floué au sol au profit d’autres…

Pour savoir pourquoi ce jeu ne bat plus son plein dans les rues des villes, des villages et des campagnes, les enfants avancent plusieurs arguments notamment la pression des parents. En effet, d’après les clichés et préjugés de la société, un enfant qui joue aux billes ne sera jamais parmi les bons à l’école. Une raison de plus pour ces derniers de priver leurs progénitures du mal futur. « Mes parents nous ont formellement interdit de jouer aux billes. D’après eux, il a un impact très négatif sur l’intelligence des apprenants. Nous leur obéissons » ; a déclaré Henri Soumba, élève.

Avec la modernisation, nous assistons à une prolifération des jeux notamment ceux littéraires. Quand il faut faire le choix entre eux et les billes, en présence de la pression des parents, les enfants n’ont pas d’autres alternatives que d’abandonner l’idée. « Aujourd’hui, il y a tellement de jeux qui concurrencent les billes notamment les applications littéraires sur les smartphones, les jeux vidéo, les terrains de football partout etc. nous n’avons plus le temps pour ce jeu caduc » ; a ajouté Sory CAMARA, élève. 

De nos jours, la propreté aspire beaucoup de jeunes élèves comme exerçant dans un autre domaine. La parue a donc pris une dimension incommensurable sur les vies en ce sens qu’ils ne donnent aucune chance aux saletés. Voici une raison donc qui fait que les billes sont délaissées. « On ne peut plus se salir pour un plaisir dans un jeu. Il existe de nos jours plusieurs sources de distraction » ; a conclu Siriki YALOMBA, élève.  

Bien qu’il soit aujourd’hui moins apprécié, force est de reconnaitre que le jeu des billes existe encore bel et bien chez les enfants et jeunes.

Adama SANOGO  

@Afribone