Partager

Les deux records ont été établis par Abdoulaye Diarra au saut en hauteur et Rahamatou Dramé au 100 mètres haies

jpg_une-2157.jpgA défaut de se hisser sur le podium, notre représentant au concours du saut en hauteur, Abdoulaye Diarra, a établi un nouveau record du Mali en franchissant la barre de 2,20 m, vendredi dernier à Nice (France) lors des 7è Jeux de la Francophonie. Grâce à cette belle performance le jeune espoir de l’athlétisme malien a terminé à la 5è place du concours, échouant à 2,25 m. Abdoulaye Diarra évolue en France depuis quelques années et était détenteur de l’ancien record du Mali établi lors du dernier tournoi de la Solidarité qui s’était déroulé du 17 au 19 mai dernier à Bamako. Ce jour, il avait battu le record de (2,15 m) de Koussé Koné qui datait de 2002 à Lagos, au Nigeria.

Il faut souligner que le record d’Afrique du saut en hauteur (2,38m) est détenu par le Sud Africain Jacques Freitag. Abdoulaye Diarra n’est pas le seul Malien à établir un nouveau record national lors de ces 7è Jeux de la Francophonie. La Franco-Malienne, Rahamatou Dramé a également amélioré son propre record sur les 100m haies en réalisant un chrono de 14’’33 contre 14’’55 qu’elle avait établi le 27 juin 2012 au championnat d’Afrique de Porto Novo (Bénin). Le record d’Afrique est de 12’’44 et est détenu par la Nigériane Glory Alozie depuis le 28 août 1999. La sélection nationale féminine de basket-ball elle, n’a pu faire mieux que 5è des Jeux. Elle a été éliminée en quarts de finale par la Fédération de Wallonie.

Aussitôt après cette élimination, le sélectionneur national José Ruiz, a dévoilé la liste des joueuses retenues pour l’Afrobasket féminin qui se déroulera du 20 au 29 septembre à Maputo au Mozambique. Le premier groupe de joueuses retenues par le technicien est composé des rescapées du dernier Afrobasket féminin qui s’était déroulé au Mali en 2011. Celles-ci constituent la moitié du groupe. Il s’agit de Nagnouma Coulibaly (France), Djènè Diawara (France), Fatoumata Bagayoko (Stade malien), Nassira Traoré (Stade malien), Aïssata B. Maïga (USA), Meiya Tirera (Angola). Parmi les absentes figurent l’emblématique capitaine de la sélection Hamchétou Maïga, Adizatou Maïga, Fanta Touré, Diana Gandéga, Djénébou Sissoko et Astan Dabo. Si l’absence de la meilleure joueuse malienne de tous les temps, Hamchétou Maïga ne constitue pas une surprise en raison de l’âge de l’ancienne internationale, force est d’admettre que la non sélection de la meilleure marqueuse du dernier Afrobasket, Djénébou Sissoko (131 points, soit 16,37 points par match) et celle de Diana Gandéga a surpris tous les observateurs. Ainsi, depuis l’annonce de la liste de la sélection, les supporters se posent la même question : le Mali peut-il s’offrir le luxe de se passer des joueuses de ce niveau ? Pour le moment, seul le coach José Ruiz peut répondre à cette question. Le deuxième groupe est composé uniquement des joueuses locales mais qui peuvent se prévaloir d’une certaine expérience du haut niveau pour avoir participé aux championnats d’Afrique de catégories d’âge.

Parmi ces éléments, figurent Fanta Charles Guindo, Aminata Sissoko, Farima Touré (Djoliba), Kankou Coulibaly et Awa Diallo (Stade malien). La sélection du coach José Ruiz est un mélange de joueuses locales et d’expatriées. On note le retour de l’ancienne sociétaire du CAT, Ouleymatou Coulibaly et la présence des internationales juniors Fanta Charles Guindo et Aminata Sissoko et Awa Diallo qui ont participé aux Jeux de la Francophonie. «La jeune génération sera encadrée par les anciennes», explique un responsable de la Fédération malienne de basket-ball (FMBB) qui espère que le technicien français a tiré tous les enseignements utiles des Jeux de la Francophonie.

La sélection nationale était attendue hier à Bamako et dès demain, Nasira Traoré et ses coéquipiers devraient rallier Maputo, via Dakar et Johannesburg. Pour mémoire, le Mali avait terminé 3è de la dernière édition de l’Afrobasket organisé en 2011 par notre pays. En 2007 à Dakar, la sélection nationale féminine a offert à notre pays son premier trophée continental dans la catégorie sénior face au Sénégal, avant de s’incliner en finale deux ans plus tard (2009 à Madagascar) contre le même adversaire.

D. COULIBALY

La liste de la sélection : Nagnouma Coulibaly (France), Djènè Diawara (France), Fatoumata Bagayoko (Stade malien), Nassira Traoré (Stade), Aïssata B. Maïga (USA), Meiya Tirera (Angola), Kankou Coulibaly (Stade), Awa Diallo (Stade), Ouleymatou Coulibaly (USA), Fanta Charles Guindo (Djoliba), Aminata Sissoko (Djoliba) et Farima Touré (Djoliba).

L’Essor du 16 Septembre 2013