Partager


Très attendus à la 1re édition des Jeux de la Cen-Sad (du 4 au 14 février 2009), les sportifs maliens n’ont pas encore déçu. En effet, l’équipe nationale féminine des juniors poursuit sur sa bonne lancée avec 4 victoires en autant de sorties. Quant aux athlètes, ils ont bouclé la compétition avec 5 médailles, dont 2 en or et 2 en argent.

« Nous ne sommes pas venus ici en promenade, mais pour gagner ! » : c’est ce que nous disait un membre de l’encadrement technique de l’équipe nationale féminine des juniors du Mali. C’était le mardi 10 février 2009, à la résidence des Aiglonnes quelques heures avant une rencontre décisive contre le Bénin, un adversaire redoutable dans cette catégorie.

Une rencontre époustouflante et pleine de suspense. Les Béninoises ont longtemps fait douter les Maliennes. En témoignent les scores : 15-14 en faveur du Mali lors du 1er quart temps, 25-22 pour les nôtres à la mi-temps qui ont aussi bouclé le 3e quart temps avec deux points d’avance (40-38). Le Mali a remporté finalement cette rencontre par 53-44. Ce n’est que dans les ultimes minutes du dernier quart-temps qu’Aïssata B. Maïga et ses coéquipières ont retrouvé leur basket et mis fin au suspense en réussissant successivement trois paniers à trois points.

Il faut dire que les Maliennes ont aussi été poussées à se surpasser par la dynamique communauté malienne de Niamey mobilisée dans une atmosphère carnavalesque avec des djembés. Les Aiglonnes n’auraient certainement pas eu mieux au Pavillon des sports du stade Modibo Kéita de Bamako. Au Palais des sports de Niamey, on n’entendait que les supporters maliens, le consul général, Dr. Raphaël Traoré, en tête. Dans le lot, des artistes en herbe qui ont réussi par exemple à interpréter le takamba avec les djembés et les paumes des mains.

On s’attendait à la même ambiance le jeudi 12 février 2009 avec l’opposition Mali-Côte d’Ivoire. Une rencontre que des observateurs annonçaient comme une finale avant la lettre et que les Maliennes devaient aborder avec plus de sérénité que contre le Bénin. Les Aiglonnes avaient déjà battu le Tchad, le Burkina Faso et le pays organisateur, le Niger .

Deux médailles en or, deux en argent et une en bronze : c’est le bilan des athlètes juniors du Mali à cette 1re édition des Jeux de la Cen-Sad. Du lot émerge Cissé Tounkara médaillée d’or sur le saut en longueur dame et qui s’est hissée sur la seconde marche de la compétition du triple saut.

A ce niveau, elle a été battue de justesse (11,85 m contre 11, 87 m) par une Tunisienne. La même Cissé Tounkara s’est alignée sur le relais 4 x 100 m avec Awa Diarra, Kadia Camara (une vedette du lancement officiel du Sport scolaire et universitaire) et Badji Cissé. Non préparé à cette épreuve, le Mali a néanmoins réussi à décrocher la médaille de bronze.

L’autre médaille d’or malienne est à l’actif de Djibril Doucouré qui s’est imposé au poids. Le bilan de la participation des athlètes maliens est donc très positif.

Gageons que les Aiglonnes réussiront à leur tour à offrir une dernière médaille au Mali.


Moussa Bolly

(CC/MJS, depuis Niamey (Niger)

13 Février 2009