Partager

Ce samedi 9 Août 2008, la devanture de la concession du maire de la Commune VI, El Haj Souleymane Dagnon, a refusé du monde. Et pour cause : pour la troisième fois, une cérémonie de prêche et de lecture du Coran a regroupé les Ulémas du District, à l’occasion de la Naissance du Prophète Mouhammad (PSL), sur invitation des jeunes de la Ligue des Imams du Mali (LI.MA.MA.) de la Commune VI.

Objectif : prier pour la paix, la stabilité et une bonne pluviométrie pour le Mali. Cette cérémonie de prêche et de lecture du Coran est le couronnement des activités de journées de prêche organisées dans les dix quartiers de la Commune VI par les jeunes de la Ligue des Imams du Mali, section VI.

Pour rappel, le maire El Haj Souleymane Dagnon est le 1er vice-président de LI.MA.MA. de la Commune VI. Pourquoi donc le domicile du maire a-t-il été choisi comme cadre de cette pieuse cérémonie?. “Par souci de rester fidèle à une tradition et un engagement”, répondra un membre fondateur de LI.MA.MA en Commune VI, M. Souleymane Dembélé.

Dès le départ, nous sommes convenus de l’organisation de cette journée de prêche chez le maire en guise de clôture à toutes nos activités. Souleymane Dagnon étant le 1 er vice-président de l’Association bien avant son élection comme maire, mais aussi, l’homme étant fidèle musulman ,toujours présent auprès des musulmans de la Commune VI . L’homme ne s’est jamais dérobé de son engagement, de sa contribution, tant matériels que financiers, pour la cause de l’Islam, même après son élection comme maire” , a conclu M. Dembélé.

Après la lecture du Coran et plus de trois heures de prêche, il a été procédé à une remise de diplômes aux hommes et femmes musulmanss qui se sont illustrés par leur actions en faveur de l’Islam en Commune VI. Parmi les heureux récipiendaires figure, en bonne place,l’épouse du Chef de l’Etat, Mme Touré Lobbo Traoré, également marraine de la cérémonie, empêchée pour cause de voyage à Pékin. Aussi, son diplôme a été remis à sa représentante à ladite cérémonie, Mme Samassékou Aissata Berthé, également récipiendaire : elle a aussi reçu un diplôme de reconnaissance.

Dans ce même régistre, le maire de la Commune VI, El Haj Souleymane Dagnon, le chantre des airs réligieux, M. Racine Sall et la veuve de feu Moussa Badoulaye Traoré, ont tous reçu des diplômes de reconnaissance, à l’image d’une vingtaine d’autres musulmans et musulmanes de la Commune VI et du District.

Notons également que toutes les Communes du District étaient présentes à la cérémonie, en plus d’autres associations musulmanes, des membres de la société civile, des autorités politiques et administratives de la Commune VI, de la chefferie traditionnelle… Une fatiya (bénédiction) collective a mis fin à la cérémonie qui visait à implorer la clémence de Dieu en faveur du Mali et des Maliens, pour le bonheur de tous.

Adama S. DIALLO

12 Août 2008