Partager

Classé 4e à la 15e édition du Championnat d’Afrique senior de jeu de dames, organisé du 4 au 18 mai 2012 à Ouagadougou (Burkina Faso), Mamoutou Mariko a été félicité par le Ministre des Sports. C’était en marge de la réunion de prise de contact que le Ministre Hamèye Founé Mahalmadane a eu avec le bureau de la Fédération malienne du jeu de dames. Le jeune champion était accompagné de ses dirigeants conduits par le président Abraham Douah Cissoko.

Le jeune et talentueux Mamoutou Mariko a donc créé la sensation au Faso en se hissant sur la quatrième marche du tournoi. A 22 ans, il décroche ainsi l’un des quatre tickets qualificatifs pour le prochain championnat du monde qui se déroulera en novembre en Russie. Le champion du Mali en titre se qualifie également pour les Jeux olympiques de la discipline prévue à Lille (en France, août) et du Festival international des Jeux d’esprit que la Chine abritera en décembre.

Et cerise sur le gâteau, le grand espoir du jeu de dames malien est désormais «Maître international» (MI). Il rejoint ainsi le cercle restreint des joueurs maliens les mieux classés sur l’échiquier international. Le Ministre des Sports a assuré la fédération que son Département ne ménagera aucun effort pour que ce prometteur talent puisse honorer tous ses engagements internationaux.

Etudiant en anglais à l’Université des langues et sciences humaines de Bamako (ULSHB), Mamoutou Mariko s’est révélé au grand public l’année dernière en remportant le titre de champion du Mali. Le jeune joueur succédait ainsi au palmarès de la compétition à Amadou Salanga de Kayes. Du coup, il devenait l’un des plus jeunes champions de l’histoire du jeu de dames au Mali voire en Afrique. La performance réalisée par Mamoutou Mariko est d’autant plus remarquable que tous les grands noms du jeu de dames africain ont participé à cette 15e édition du championnat d’Afrique.

Au total, 20 joueurs venus de 11 pays (Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali, Sénégal, Guinée, Bénin, Mauritanie, Niger, Cameroun, Togo et Niger) ont participé à cette compétition qui s’est déroulée parallèlement à l’Assemblée générale de la Confédération africaine du jeu de dames. Au cours de cette rencontre, le président de la Fédération malienne du jeu de dames, Abraham Douah Cissoko, et le Secrétaire général de la fédération, Oumar Thiéro, ont été élus respectivement premier vice-président et Secrétaire général de la Confédération africaine du jeu de dames.

Il faut souligner qu’Oumar Thiéro occupe également le poste de président de la commission médicale et anti-dopage de la Confédération africaine du jeu de dames. Le séjour ouagalais a donc été tout bénéfice pour notre pays à travers la fédération malienne du jeu de dames.

Ministère des Sports

Cellule de Communication

Le Républicain du 15 Juin 2012