Partager

Jean.jpg


A la fin de leur visite à Bamako, l’Association pour l’Assistance et l’Approvisionnement Médical au Mali (AAAMM) dirigée par le Franco-Malien Jean Amadou Tigana, l’ancien footballeur français et sa délégation ont été accueillis par le président de la République Amadou Toumani Touré à Koulouba le samedi 10 mai 2008 dans la salle des Banquets.

Parmi les présents, on notait le ministre de la Jeunesse et des Sports Hamane Niang, M. Amadou Diakité, le président du comité des arbitres au sein de la CAF et enfin M. Abibou Bah, le représentant de l’AAAMM au Mali.

Cette visite de M. Tigana entre dans le cadre d’un partenariat olympique initié par le Français d’origine malienne en vue de vivifier sa réelle partition dans l’édifice du développement de son pays d’origine.

Le portrait de Jean TIGANA

Né au Mali un 23 juin 1955 à Bamako, il arrive en France à Marseille à l’âge de 3 ans avec ses parents. Au fil des années, cet homme découvrira le football et fut passionné. Jean fait ses premiers pas à Toulon France de 1975 comme étant un milieu de terrain.

En 1978, l’entraîneur Aimé Jacquet lui fait venir à Lyon pendant trois ans, puis à Bordeaux en 1981 où il remporta son premier trophée. Le 23 mai 1980, Tigana disputera sa première sélection internationale avec la France contre l’ex-URSS, vainqueur de l’Euro 1984 au dépend du Portugal.

Avec Bordeaux, il remporta trois championnats de France (1984, 1985 et 1987) deux coupes de France (1986 et 1987) où il quitta pour se rejoindre Olympique de Marseille avec deux trophées de championnat de France (1990 et 1991). Il a décidé de mettre donc fin à sa carrière à l’âge de 35 ans, âge minimum de grand footballeur.

Par ailleurs, ce grand milieu de terrain va donc entamé une autre carrière, celle d’un entraîneur. Comme en 1993 à Lyon, puis Monaco en 1995, à Fulham FC en Angleterre en 2000 et enfin à Besiktats en Turquie entre 2005 jusqu’au 14 mai 2007 où il met fin à sa carrière d’entraîneur.

C’est ainsi qu’il quitte le monde du football pour entamer celui des affaires. Mais avant, Jean Tigana avait été trahi par les Français au profit de Romon Domneneck comme sélectionneur de l’équipe N°1 de France.

Les propos de Jean TIGANA

En effet, lors de sa rencontre avant-hier avec le Chef de l’Etat, Jean Amadou Tigana s’est dit très heureux de l’accueil chaleureux des autorités à l’endroit de toute sa délégation venue de son pays natal. Il a ensuite remercié le chef de l’Etat pour ses interventions multiples en faveur de son association.

Ensuite, M. Tigana a aussi salué la bonne collaboration de la Douane, de la Gendarmerie, de la Police et de la Protection Civile. Un travail formidable qui a permis de faciliter l’acheminement de leur travail.

Par ailleurs, Jean Tigana n’a pas manqué également de signaler l’arrivée d’autres membres de leur association pour découvrir le Mali en vue de leur injecter le virus de la Diatigiya malienne. Il s’agit bien de la gentillesse, de la générosité.

Ce qui lui a permis de dire que ceux-ci ont bien voulu rester derrière lui dans le cadre de l’approvisionnement constant de son pays natal en matériels médicaux sanitaires. Ils interviendront aussi dans le domaine scolaire.

Les dons

En fait, l’AAAMM de notre compatriote Jean Tigana a offert plusieurs dons aux services de la santé. Il s’agit de deux ambulances climatisées, 15 lits médicaux, 2 lots mécaniques, 12 tables adaptables, 8 générateurs 4085 (appareil de dialyse), 1 appareil de radio mobile, 6 générateurs Gambro AK 100 et beaucoup d’autres matériels accessoires pour les populations les plus démunies.

Il a promis d’autres aides éventuelles afin de remercier Amadou Diakité et Abibou Bah pour tout ce qu’ils font dans le cadre de la mise en oeuvre des activités de l’association.

Le Président de la république

Le président ATT a commencé son intervention en saluant la bienvenue à toute la délégation de l’association sur la terre africaine du Mali. Selon le chef de l’Etat, comme on le dit chez nous : “Le plus important, ce n’est pas la qualité de ce qu’on donne, mais le moment et la manière de donner”.

C’est pour dire que le déplacement de la France au Mali est la preuve symbolique de ces dons humanitaires et sanitaires. C’est pourquoi, il les a, au nom de la population malienne, remerciés infiniment Jean Tigana et ses compagnons pour leur générosité.

Le président ATT a souhaité d’autres aides. Il a remercié la délégation une hôte d’hospitalité et aussi la fraternité que partage le peuple avec Jean Amadou Tigana. Il a par ailleurs souhaité que Jean Amadou Tigana soit le relai entre la France et Mali car, beaucoup Maliens de l’extérieur qui n’ont jamais connu le Mali. Il a donc invité Tigana à inciter ces Maliens de France à venir découvrir leur grand Mali.

Sur le plan footballistique, le président ATT a salué la persévérance et la générosité de Jean Tigana qui, grâce à ses talents, a bénéficié de l’estime des Français et des Maliens.

Avant de procéder à la cérémonie de décoration, il a souhaité à toute la délégation de l’AAAMM, un bon retour dans leur foyer respectif. Ensuite M. Jean Amadou Tigana a été décoré Officier de l’Ordre National du Mali.

La cérémonie a pris fin par la visite des deux ambulances médicales climatisées.

Hady BARRY

12 Mai 2008