Partager

Le bureau national de la Jeune chambre international-Mali (JCI) a décliné sa feuille de route vendredi dernier. Elle met un accent particulier sur l’employabilité des jeunes.

La 23e rentrée solennelle de la JCI-Mali marque le démarrage officiel de ses activités et le début du mandat du nouveau Comité directeur national (CDN). Fassoum Bagayoko est le président du CDN pour cette mandature. Une occasion pour lui de présenter le plan d’action annuel.

Composée de 38 organisations locales reparties dans toutes les régions du Mali et dans le district de Bamako, la JCI-Mali a validé son plan d’actions pour le mandat 2018. Le document est bâti autour de la vision, de la mission et des principes de l’organisation, mais aussi sur les recommandations issues du processus de planification de 2017.

Le thème retenu pour cette mandature est « L’emploi des jeunes : responsabilités et initiatives ». Selon les organisateurs, le choix de ce thème n’est pas fortuit. « Aujourd’hui, le chômage est l’une des principales préoccupations de la jeunesse. C’est pour cela que nous avons choisi ce thème pour qu’on puisse ensemble chercher des remèdes », a expliqué Fassoum Bagayoko.

Au cours de cette mandature, quelques projets majeurs sont inscrits dans le plan d’actions de la JCI-Mali. Il s’agit du projet académie du Mali, du projet une élection paisible et du projet sommet national du partenariat, entre autres.

Zié Mamadou Koné
L’Indicateur Renouveau du 15 Janvier 2018