Partager

Il ne suffit pas toujours d’avoir un joli minois ou une belle croupe arrondie pour accrocher les hommes. D’autres facteurs entrent en jeu pour faire la conquête d’un homme.

En effet il est charmant de savoir qu’une dame possède les bonnes manières enseignées par la société, ce qui permet de reconnaître la bonne éducation chez les femmes. Il est possible d’attribuer à une femme l’étiquette d’une dame sans pour autant qu’elle en soi. Si le titre de « lady », c’est-à-dire une véritable dame s’acquiert à la naissance, on apprend à devenir une dame. N’est pas dame qui le veut.

Il y a des règles à observer en public pour se faire appeler « dame ». Seulement un nombre important d’hommes préfère que leurs femmes soient de belles poupées, qu’elles se contentent juste de paraître belles dans la société ; ils les interdissent d’avoir de l’esprit ou de participer aux conversations en société. Certains de ces hommes craignent que leurs campagnes ne débitent des niaiseries par manque de culture.

Dans un couple, l’homme s’attend à ce que sa femme puisse entretenir la conversation dans un salon, qu’elle sache le représenter dans la société en son absence. Sans pour autant que ses propos étalent l’intimité du couple ni divulguent les confidences de son mari. Cette tâche fait référence à la culture générale de la maîtresse de maison et à ses leçons de bienséance pour recevoir ses hôtes. La vulgarité tue la sensualité chez une dame, en effet nombreuses sont celles qui descendent de leur piédestal en proférant des grossièretés.

Amita

05 Mars 2012