Partager

Maria André, une jeune dame dans la vingtaine avancée, raconte la fin machiavélique de son histoire d’amour avec Amadou, son fiancé de longue date.

« Amadou et moi avions grandi dans le même quartier. Du primaire au second cycle, nous avons toujours été inséparable. Au lycée, nos deux familles étaient toutes conscientes de ce que l’on éprouvait l’un pour l’autre. Après l’obtention de nos diplômes de baccalauréat malien, nous nous sommes officiellement fiancés avec l’accord de tous nos parents. Même si on était encore jeune, nous étions tous les deux sûrs de ce que nous voulions… »

Cependant, après la première année universitaire, Amadou reçoit l’opportunité d’aller continuer ses études aux États-Unis chez son oncle. En vrai gentleman, il a  promis à sa dulcinée de tout faire pour qu’elle le rejoigne une fois qu’il se serait stabilisé. « C’est donc ainsi que Amadou est allé aux USA un 25 avril. Les premiers mois qui ont suivi son départ, nous sommes restés en contact virtuellement. Aussi souvent que je le pouvais, je rendais visite à sa famille que je considérais d’ailleurs comme mienne. Des travaux domestiques à la cuisine ,je faisais pratiquement tout lors de mes visites. » 

« Au fil du temps, mon fiancé a commencé à être moins disponible pour causer avec moi via les réseaux sociaux. Je me suis dite que cela pouvait s’expliquer par l’intensité de ses études en droits. Alors je me suis moi aussi penchée sur mes études en management, histoire d’être moins pensive… »

« Cependant, plus les mois passaient moins on s’écrivait à tel point que j’ai fini par lui faire la remarque. Sa réponse m’a laissé perplexe : il est occupé pour se soucier des futilités. Fâchée, j’ai commencé à l’ignorer pensant que cela pourrait lui faire pendre conscience. Mais à ma grande surprise, il en avait rien à faire… Pire, il ne répondait même plus à mes messages. »

« Malgré tout, j’ai continué à rendre visite à sa famille sans rien dire à qui que ce soit. En ce qui concerne Amadou, ça faisait déjà deux mois que je n’avais plus de ses nouvelles. Jusqu’à ce que je le  vois habillé en marié sur le statut WhatsApp de sa sœur avec une autre jeune fille. La légende était la suivante : heureux ménage mon frère chéri et ma cousine adorée… »

« En faite, toute sa famille était au courant qu’il s’était mis en couple avec sa cousine germaine au USA. Mais personne n’a daigné de me le dire. Ils ont juste continuer à profiter de moi… »

Soumba Diabaté 

@Afribone