Partager

Notre compatriote Bany Kanté a été nommé Directeur des investissements libyens en Afrique de l’Ouest sur décision du Colonel Mohamar Kaddafi. Bany Kanté, dont la résidence sera à Bamako, aura désormais la lourde responsabilité de suivre tous les projets relatifs à la Coopération entre la Libye et les pays de l’Afrique de l’Ouest en matière d’investissements. En réalité, M. Kanté sera le relais entre la puissante Agence libyenne d’investissement (LAFICO) et les pays de la sous-région.

Cette Agence qui brasse des millions de dollars a été mise en place par le Guide de la Révolution libyenne afin d’investir dans les pays africains. Ainsi, LAFICO qui est dirigée par le chef de cabinet du Guide, Bachir Salah Bachir, est l’initiatrice de plusieurs projets au Mali, notamment la construction de la Cité administrative de Bamako, le creusement du canal de Tombouctou et d’autres réalisations dans le domaine de l’hôtellerie et de l’industrie.

La Libye vient ainsi d’acquérir l’hôtel Azalaï de Tombouctou, après l’hôtel de l’Amitié. A Tombouctou, les libyens projettent la transformation de Azalaï en un établissement de 5 étoiles.

A Bamako, l’hôtel Mariétou Palace de Babani Sissoko est également sur le point d’être racheté par les libyens. Ainsi, il est prévu l’aménagement de la berge du fleuve avec une enveloppe de plusieurs dizaines de milliards de F Cfa.

D’autres projets sont en discussion entre Libyens et Maliens : la construction à Bamako d’une usine de transformation de fruits en jus et la construction d’une industrie de phospahate.

C’est pour coordonner l’ensemble de ces réalisations et insuffler une nouvelle dynamique à la coopération entre Tripoli et Bamako que Bachir Salah Bachir a effectué une visite à Bamako le samedi dernier.

Le patron des investissements libyens conduisait une forte délégation. Occasion pour lui de faire part aux autorités maliennes de la nomination de Bany Kanté.

La délégation libyenne, qui a eu des entretiens avec plusieurs ministres et le Premier ministre, a quitté hier Bamako pour Lomé. Ensuite, les libyens sont attendus dans plusieurs capitales de la sous-région.

L’objet de ce périple est de présenter Bany Kanté aux autorités des autres pays de la sous-région. La nomination d’un Malien à un si haut niveau de responsabilité prouve à la fois l’excellence des rapports entre la Libye et le Mali et surtout la confiance que le Guide a envers le Mali et les Maliens.

Courtois et surtout très entreprenant, Bany Kanté ne manquera certainement pas de relever le défi.

C.H Sylla

20 novembre 2006.