Partager

Les partis qui ont soutenu le Président Touré pour sa réélection, ne veulent pas croiser les bras pour le reste du « combat ». Bien au contraire, ils comptent réunir tous les atouts de leur côté pour avoir la majorité au parlement, synonyme de victoire totale qui leur permettra de réaliser ce qu’ils ont proposé au peuple malien. L’un des acteurs de cette victoire de ATT, l’honorable Assarid Ag Imbarkawane, 2ème vice-président de l’Assemblée nationale parle des stratégies pour la gestion future du pouvoir.

Le Zénith Balé : Vous avez participé activement à la réélection du Président ATT, comment comptez-vous l’aider dans le développement du Mali pendant son second mandat. ?

Assarid Ag Imbarkawane :
Effectivement, nous nous sommes battus pour assurer la réélection de notre candidat, ATT. Réélection dont on ne doutait d’ailleurs pas. On n’était convaincu qu’on allait passer dès le premier tour. Nous nous sommes fixés un objectif et nous nous sommes donnés les moyens pour atteindre cet objectif, Dieu merci. La contribution qu’il faut lui apporter pour lui permettre d’exécuter son programme, je pense que nous l’avons déjà fait lors de son premier mandat. Nous avons été à ses côtés pendant les 5 années de son premier mandat, très proche de lui pour lui permettre de mettre en œuvre sa vision au service de notre pays. De la même manière, nous allons nous mettre à ses côtés, que nous soyons à l’Assemblée nationale ou pas, quelque soit la position que nous allons occuper dans ce pays, nous allons nous mettre à ses côtés pour lui permettre de poursuivre l’action qu’il a entreprise il y a de cela 5 ans.

Z.B : Votre parti, l’ADEMA évolue au sein de l’ADP (Alliance pour la Démocratie et le Progrès). Par rapport aux législatives qui arrivent qu’est-ce que ce regroupement propose-t-il à ses partis membres ?

A.A.I :
Je ne suis pas membre du directoire de l’ADP. Ce regroupement est dirigé par un directoire composé de tous les présidents des 43 partis membres. Je suppose que la conférence des présidents a déjà élaboré un schéma nous permettant d’avoir une majorité parlementaire au niveau du parlement. Je pense que le schéma qu’ils ont élaboré, ils sont en train de le mettre en œuvre au niveau de l’ensemble des circonscriptions électorales de notre pays. Je pense que leur objectif principal c’est d’avoir une majorité parlementaire afin de permettre au président de la République et à son gouvernement de gouverner en toute tranquillité. Et de faire passer l’ensemble des actions qu’ils vont concevoir dans l’intérêt supérieur de la nation malienne. Je pense que le directoire de l’ADP fera tout pour que ses partis membres fassent des alliances partout où il est possible de le faire et soient ensemble ici à l’Assemblée nationale.


Z.B : Etes-vous candidat pour la députation ? Si oui, êtes-vous en alliance avec d’autres formations politiques ?

A.A.I :
Ce sont les militants des partis qui désignent les candidats aux élections législatives.
Je suis très heureux d’avoir appris que la conférence de section de Gao m’a investi encore de sa confiance afin de me permettre de me présenter à la députation. Je serai donc candidat aux élections législatives prochaines, nous sommes en alliances avec le Mouvement Citoyen à Gao. Nous avons travaillé avec le MC il y a deux ou trois ans, nous sommes entretenons d’excellents rapports. Nous avons simplement reconduit ce que nous l’habitude de faire afin de nous permettre de gagner les législatives. Naturellement on sera appuyé par beaucoup de partis politiques, par beaucoup de personnes ressources qui se reconnaissent dans la liste que nous avons élaborée. Je pense que nous nous battrons pour gagner ces élections législatives à Gao.

Z.B Vous l’avez effleuré un moment, pour que le Président Touré et vous-même puissiez exécuter le programme que vous avez proposé au peuple malien, lequel programme a permis à ATT et à vous également d’obtenir 71,20%, il vous faut une majorité parlementaire. Quelles sont les dispositions que vous avez prises dans ce sens ?

A.A.I :
Les dispositions sont déjà prises au niveau de l’ADP. Je pense que l’ADP est en train de couvrir l’ensemble du pays pour lui permettre d’obtenir une majorité parlementaire. Sans une majorité parlementaire, il va être extrêmement difficile de gouverner le plus tranquillement possible. Nous ferons tout pour pouvoir gouverner le pays pendant les 5 ans à venir dans la tranquillité et dans la paix.


Z.B : Sous quel signe placez-vous ce second mandat de ATT ?

A.A.I :
Nous plaçons ce second mandat sous le signe de la continuité. Il n’ y a pas du tout à tergiverser au tour de cela. Le Président de la République a travaillé pendant 5 années et ça c’est passé. Il a fait des choses que le peuple malien a beaucoup appréciées. Je pense qu’il va poursuivre cela, il va être davantage plus proche des populations. Il faut lui reconnaître sa modestie. Il va continuer à prendre en compte les véritables problèmes des populations, leurs véritables préoccupations pour essayer d’améliorer les conditions de vie de chaque Malienne et de chaque Malien. Il va tout simplement poursuivre son programme, son projet, sa vision et son ambition pour le Mali.

Diakaridia YOSSI

18 mai 2007.