Partager

Pour mieux impulser l’usage massif de l’internet par la presse malienne : Orange-Mali offre une réduction de 40% sur la facture mensuelle des organes de presse

Le ministre de la Communication, Bruno Maïga a officiellement lancé, le 30 octobre, le projet de « connectivité de la presse malienne » à travers la signature d’une convention entre la société Orange-Mali, l’ASSEP et l’URTEL. Avec ce projet, les organes de presse (presse écrite et radio) vont bénéficier de certains avantages notamment la réduction de 40% sur la redevance mensuelle. Il s’agit pour Orange-Mali d’impulser la dynamique de l’usage massif de l’internet par la presse malienne.

C’est la grande salle de la Maison de la presse qui a servi de cadre à cette cérémonie de signature de convention entre la société Orange-Mali, l’ASSEP et l’URTEL, le mardi 30 octobre. Compte tenu de l’importance de ce projet de « connectivité de la presse malienne » le ministre de la Communication, Bruno Maïga a tenu à présider cette cérémonie en présence du nouveau Directeur général d’Orange-Mali, Jean Luc Bohé, du président de la Maison de la Presse, Makan Koné et du président de l’URTEL, Daouda Mariko.

Ce projet qui vient d’être lancé permettra désormais à chaque organe (presse écrite et radio) de bénéficier de certains avantages offerts par Orange-Mali. Il s’agit d’offrir en plus d’un contrat d’une durée initiale de deux ans avec la gratuité des frais de mise en service, d’une réduction de 40% sur la facture mensuelle. Sans oublier la gratuité des appels Live Box vers live box Orange. Les appels vers les fixes Orange sont facturés à 10 FCFA seulement par minute hors forfaits tandis que les appels vers les fixes USA, Europe et Canada sont facturés à 50 FCFA seulement par minute. Ce n’est pas tout. Avec ce projet, Orange-Mali offre une ligne fixe avec des forfaits gratuits vers mobile et fixe Orange : pour les Livebox de 256k1H vers mobile Orange et 5H vers fixe Orange ; pour les Livebox 384K 2H vers mobile Orange et 5H vers fixe Orange.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la responsabilité sociétale d’entreprise d’Orange-Mali. Il s’agit d’accompagner le Mali sur ses enjeux essentiels de développement dans les domaines de la santé, de l’éducation et de l’environnement.

Le ministre de la Communication, Bruno Maïga et le président de l’URTEL, Daouda Mariko ont tous salué cette belle initiative. Pour le Directeur général d’Orange-Mali, Jean Luc Bohé, « ce partenariat cadre parfaitement avec la politique d’innovation du ministère de la poste et des nouvelles technologies. Et Orange-Mali souhaite impulser la dynamique de l’usage massif de l’internet par la presse malienne. Nous voulons aussi faciliter la recherche d’information pour les journalistes et économiser sur les coûts et le temps lié à la réception et aux transferts des données. Il s’agit pour nous de contribuer à l’amélioration des conditions de travail de la presse pour un meilleur traitement de l’information diffusée au grand public ».

Alou B HAIDARA


Media : Malamine Koné offre des équipements à la Maison de la presse

En visite au Mali depuis dimanche dans le cadre du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion, le patron du Groupe Airness, Malamine Koné s’est rendu, le mardi 30 octobre, à la Maison de la Presse. Il a été accueilli par le président de la Maison de la presse, Makan Koné et de nombreux journalistes. Le don offert à la presse malienne est composé d’ordinateurs, d’appareils photos numériques et de dictaphones.

En recevant ces équipements, Makan Koné était visiblement heureux puisqu’ils permettront aux journalistes d’accomplir leur mission. Selon lui, ce geste de notre compatriote n’est guère surprenant pour qui connait Malamine Koné. « C’est un homme qui a beaucoup de considérations pour la presse malienne. Son souci est l’amélioration de nos conditions de travail. C’est pourquoi, il a voulu apporter sa contribution en nous offrant ces équipements. Pour nous, c’est un grand ouf de soulagement » a déclaré Makan Koné

Pour le patron du Groupe Airness, il est bien normal qu’il apporte cette contribution puisque la presse joue un rôle incontournable dans la société. La cérémonie a pris fin par la remise symbolique des dons.

A.B. HAIDARA

L’Indépendant du 1er Novembre 2012