Partager

Le nouveau Médiateur de la République, le Pr Baba Akhib Haïdara, a prêté serment samedi. La cérémonie solennelle qui, consacre également sa prise de fonction, s’est déroulée dans la salle de banquet du palais de Koulouba. C’était sous la présidence du chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keïta.

Les membres du gouvernement, les représentants des institutions de la République, les anciens Médiateurs de la Républiques, les notabilités de Bamako, des responsables religieux et de nombreuses autres personnalités étaient présents.

La loi 97-022 du 14 mars 1997, dispose en son article 4 qu’avant son entrée en fonction, le Médiateur de la République prête serment devant le président de la République.

Après la lecture de son décret de nomination, par le secrétaire général de la présidence, Baba Akhib Haïdara, a prêté serment sur la formule : « Je jure et promets de remplir mes fonctions de Médiateur de la République avec honnêteté, impartialité et justice, dans le respect des lois de la République et de ne relever aucun secret que j’aurai obtenu dans l’exercice de mes fonctions »

Rappelons que Baba Akhib Haïdara a été nommé médiateur de la République le 3 octobre dernier par le président, Ibrahim Boubacar Keïta, par le décret n° 2013-781/PRM du 3 octobre.

Le Médiateur de la République est une institution de la République du Mali. Il a été institué par la loi 97-022 du 14 mars 1997. Le Médiateur reçoit dans les conditions fixées par la loi, les réclamations concernant le fonctionnement des administrations de l’Etat, des collectivités territoriales, des établissements publics et tout organisme investi d’une mission de service public dans leur relation avec les administrés. Il est nommé par décret par le président de la République pour un mandat non renouvelable de 7 ans. Le Médiateur ne peut être demis de ses fonctions qu’en cas d’empêchement ou de faute lourde constatée par la Cour suprême pendant la durée de son mandat. Il ne peut être poursuivi, arrêté et jugé pour les opinions émis ou les actes accomplis dans l’exercice de ses fonctions.

Toujours selon la loi, le Médiateur de la République est tenu par le secret professionnel pendant et après l’exercice de ses fonctions. Il est libre dans le choix de ses collaborateurs, détermine leur nombre et leur profil et organise son administration.

Agé de 80, Baba Akhib Haïdara, fut ministre de l’Education national en 1992. Scientifique renommé, il est auteur de plusieurs publications. Il a enseigné et fut directeur de l’Ecole nationale des ingénieurs (ENI). Grand commis de l’Etat et homme politique, Haïdara, bénéficie d’une grande écoute au plan national et international. Il a occupé aussi les fonctions de délégué général au Nord auprès de chef de l’Etat en 1991, directeur général des enseignements supérieurs et de la recherche scientifique, directeur de l’enseignement technique et professionnel.

Il est le 5ème médiateur de la République depuis la création de l’Institution.

Be COULIBALY

Essor du 28 Octobre 2013