Partager

Les enseignants du Syndicat national de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (SNESUP) et du Syndicat national de l’éducation et de la culture (SNEC) de l’Institut universitaire de gestion (IUG) observent, depuis hier, une grève illimitée.

Les deux syndicats de l’IUG ont organisé une assemblée générale pour faire le point des négociations avec le gouvernement. Il ressort des explications fournies par les syndicalistes que leur préavis de grève a été déposé sur la table du gouvernement le 30 août dernier. Les grévistes réclament la satisfaction de la recommandation de la commission relative à la gestion du préavis de grève du Comité SNESUP de l’IUG du 27 janvier 2020 sur la rétrocession de la quote-part de l’Unité de formation et de production (UFP).

Ils exigent aussi l’application de la décision N°2021/005/USSGB/P-CU du 30 avril 2021 abrogeant et remplaçant la décision N°2021-0002/USSGB/P-CU du 27 avril 2021 portant allocation de primes et indemnités à l’UFP de l’IUG et de la décision N°2021-0184/USSGB-R/SG-SRH fixant la liste des responsables de direction et de certains agents d’appui bénéficiaires de primes et indemnités allouées à l’UFP par N°2021/0005/USSGB/P-CU du 30 avril 2021.

Le paiement intégral de toutes les indemnités, les gratifications et les arriérés de juillet 2020 à fin juin 2021 dus aux enseignants, aux responsables de direction et aux agents d’appui de l’IUG est aussi une doléance des syndicats d’enseignants.

Les négociations tenues, vendredi dernier, entre le gouvernement et les responsables des deux syndicats ont échoué.

Sidi Y. WAGUÉ

Source: l’ Essor