Partager

Pour faire face à l’urgence de la situation dans le Nord-Kivu, le SG de l’ONU, Ban Ki-moon, a nommé l’ancien président nigérian, Olusegun Obansajo, émissaire spécial des Nations Unies. Il est chargé de trouver une solution à la crise qui touche la région. Il doit se rendre à Kinshasa dès mercredi prochain. Ce lundi 03 novembre, l’Unicef a prévenu que des premiers cas de choléra ont été décelés, à Goma,une région où la maladie resurgit assez régulièrement. Depuis le début des combats, des dizaines de milliers de réfugiés ont été contraints de quitter les camps où ils résidaient, tout comme des habitants de la région qui, eux, ont dû abandonner leurs domiciles. Le ministre britannique des Affaires étrangères, David Miliband, annonce le chiffre d’un million 600 mille déplacés dans la région du Nord et du Sud-Kivu. Avec son homologue français M. Kouchner et le secrétaire d’Etat à la Coopération Alain Joyandet, il s’est rendu ce week-end à Kinshasa, à Kigali, au Rwanda et en Tanzanie pour rencontrer le président Jakaya Kikwete, président en exercice de l’U.A. (Rfi)