Partager

Des coupeurs de route attaquent des voyageurs
L’insécurité sur les routes devient de plus en plus un phénomène inquiétant dans notre pays. Dans la nuit de samedi à dimanche dernier, sept gaillards armés de pistolets et de fusils mitrailleurs ont arrêté des cars voyageurs et des véhicules particuliers en mission qui quittaient la région de Kayes pour Bamako aux environs de minuit.

L’attaque a eu lieu à une vingtaine de kilomètres de Sébékoro. Pour mener l’opération, les sept bandits se sont servis d’un tronc d’arbre pour couper la route. Après quoi, ils ont arrêté tous les véhicules qui venaient dans les deux sens. Les passagers, les chauffeurs et les apprentis ont été obligés de se mettre à plat ventre.

Ainsi Joe, Djinè et Sergent (ce sont des surnoms par lesquels ils s’appelaient) ont pu dépouiller les passagers dont des vieilles personnes et des enfants de sept véhicules qui ont tous été attaqués et dépouillés de leurs biens (argent liquide, téléphones portables et autres objets de valeurs).

L’opération a duré plus de quatre heures (de minuit à 4 h du matin). Les bandits s’en sont tirés à bon compte avec leurs butins sans être inquiétés. En tout sept véhicules ont été appréhendés par les bandits qui ont pris soin de camoufler leur visage avec des cagoules. En plus de la terreur, ils ont pu amasser des millions de F CFA.

Cet incident survient au moment où le problème du Nord se pose avec acuité avec son lot d’attaques ciblées de camps militaires. Les autorités nationales doivent prendre des mesures appropriées pour la sécurité des personnes et de leurs biens.


Idrissa Sako

14 Mai 2008