Partager

jpg_une-2390.jpgA cause des problèmes sécuritaires que vit notre pays, le ministère du Commerce a décidé d’interdire pour la deuxième année consécutive, l’importation de pétards et autres explosifs dans notre pays. L’information a été donnée hier jeudi, au cours d’une réunion entre le ministre du Commerce, Abdel Karim Konaté dit Empé, la Chambre de commerce et d’industrie du Mali et les associations de commerçants détaillants.

Des dizaines de millions de F CFA sont investis chaque année, à la veille des fêtes de fin d’années par des commerçants dans l’importation de pétards. Ces objets à caractère festifs sont utilisés par les enfants et même des grandes personnes pour manifester leurs joies pendant la fête. L’utilisation de ces pétards n’est pas sans danger, car ils peuvent provoquer des incidies et autres incidents graves. Leurs bruits provoquent des nuisances sonores, troublent la quiétude des populations et indisposent des malades.

La situation particulière d’insécurité que nous vivons ne s’accommode pas des bruits fracassants des pétards. C’est pourquoi les autorités ont décidé de reconduire tout simplement la mesure de suspension visant leur importation.

Abdrahamane Dicko

Les Echos du 9 Décembre 2013