Partager

Deux enfants âgés entre 6 et 8 ans ont été enlevés samedi à Bamako par des individus non identifiés. Les gosses dont le père est Mohamed Ousmane Ag Mohamedoun, un des responsables d’un groupe armé, auraient été enlevés alors qu’ils jouaient avec des camarades dans un quartier de la capitale.

L’information qui a vite fait le tour des réseaux sociaux a été confirmée par le père des deux gosses joint hier par notre rédaction. Très laconique, il affirme que « les deux enfants ont été enlevés vers 18 heures ». Peu après l’acte poursuit-il, « j’ai reçu l’appel d’un numéro anonyme pour revendiquer l’enlèvement et demander une rançon ».

Toutefois, il affirme ne pas avoir plus de détails sur le rapt et précise que « les ravisseurs n’ont toujours pas été identifiés ». Règlement de compte ou simple acte de banditisme, difficile d’y répondre pour le moment. Cependant c’est l’une des rares fois qu’on assiste à un rapt d’enfants avec une demande de rançon en pleine capitale.

Membre de la Coalition du peuple de l’azawad, un groupe armé du nord, Mohamed Ousmane a participé aux pourparlers inter-maliens d’Alger pour le compte de la CMA.

Pour certains observateurs, « cet enlèvement ressemble plus à un règlement de comptes qu’à un message d’insécurité ».

Avec Tamani
L’Indicateur du Renouveau du 04 Octobre 2016