Partager

Mercredi, tôt le matin, un convoi de l’armée a été pris d’assaut par des hommes armés près de Douentza.  Au moment où on mettait sous presse, cinq soldats étaient portés disparus et trois grièvement blessés. Le bilan fait également état de la destruction de plusieurs véhicules.

L’attaque s’est déroulée aux environs de 4 h du matin dans le village de M’Beebi, à quelques encablures de la Commune rurale de Boni, cercle de Douentza. Selon une source locale, c’est un convoi de la garde nationale qui a été ciblé.

Des véhicules s’étaient embourbés et étaient immobilisés depuis deux jours dans la zone. La même source affirme que les assaillants scandaient « Allah Akbar ». L’attaque aurait fait trois blessés graves évacués à l’hôpital de Douentza. De plus deux des véhicules ont été calcinés. On signale également la disparition de cinq soldats.

Au moment où on bouclait, il était difficile de savoir si ces hommes ont trouvé refuge dans un village voisin ou s’ils se sont noyés en tentant de traverser la rivière lors de l’assaut.

M. D

L’Indicateur du Renouveau du 2 Septembre 2016