Partager

Maîmouna Kéita dite Maï, alias Marie, une femme d’un certain âge domiciliée à Baco Djicoroni, était activement recherchée pour vol par tous les commissariats du District. Le 9 juin dernier, elle a été rattrapée par la clameur publique après une tentative de vol infructueuse au marché de Faladié Séma.

Maïmouna Kéita ciblait les petites vendeuses à qui elle donnait de l’argent en leur demandant d’aller lui acheter certaines choses. Elle profitait de leur absence pour emporter leur marchandise.

Lors d’une opération, elle avait ainsi emporté toute une bassine de pagnes. Maïmouna se rendit au marché de Faladié Séma et cibla une petite vendeuse de pagnes. Elle lui remit 3000 francs pour lui acheter de la viande.

Mais le portrait de Maïmouna avait été largement diffusé. La petite pris la somme mais se mit à bien mieux observer la voleuse. Maï ramassa la bassine de pagnes et tenta de disparaître.

La petite fille se mit à courir en criant Au voleur! Maïmouna, rattrapée par la foule, n’eut la vie sauve que grâce à l’arrivée des éléments du 10e arrondissement. Elle a été présentée devant le procureur de la République du Tribunal de la Commune VI, qui l’a envoyée méditer à la prison de Bollé.


Pierre Fo’o Medjo

16 Juin 2008