Partager

Les inondations, « récurrentes chaque année en Afrique de l’Ouest », ont affecté ces dernières semaines 130.000 personnes et fait au moins 39 morts dans 13 pays de la sous-région, a annoncé lundi le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (l’OCHA ) à Dakar. »La situation est cependant moins grave que l’an dernier, quand quasiment un million de personnes avaient été affectées et 200 personnes étaient décédées« , a déclaré le chef du Bureau, M. De Lys. Au nombre des pays sévèrement touchés, on compte le Ghana (61.000 personnes affectées, 3 morts), le Togo (24.500 affectées, 4.000 déplacées dans six camps, 4 morts) et le Niger (33.000 affectées, 7 morts), d’après l’OCHA . Mali, Burkina , Mauritanie, Côte d’Ivoire, Sénégal, Gambie, Liberia, Bénin, Sierra Leone et Guinée sont les dix autres pays touchés.Le représentant de l’OCHA a cité le cas du « Togo, qui a neuf ponts détruits, et qui devrait pouvoir bénéficier de financement d’urgence pour leur reconstruction« .