Partager

jpg_une-2318.jpgLa première grande promesse du président IBK était d’ouvrir des enquêtes au sujet des inondations qui, au mois d’août, avaient fait de nombreuses victimes à Bamako. Jusqu’ici, cette promesse présidentielle reste lettre morte, et le président IBK semble avoir d’autres chats à fouetter. Et dans ce cas que faut-il faire

Il semble que le Premier ministre avait simplement demandé au ministre de l’administration territoriale de faire le point sur ces inondations et de situer les causes. Après ce travail, le PM serait revenu à la charge pour demander plus de précisions. Cependant, il semble que le dossier est très sensible et il pourrait embarrasser le pouvoir en place

La Rédaction

L’Aube du 21 Novembre 2013