Partager

La remise symbolique de 30 motoculteurs le 3 août 2008 aux producteurs de Niono par le ministre de l’Agriculture dans le cadre de « l’Initiative riz », favorisera la rapidité des opérations agricoles.

Etre à l’écoute des producteurs et constater sur le terrain l’évolution de la campagne agricole 2008-2009 en 4e région, c’est l’exercice auquel s’est livré le ministre de l’Agriculture à la tête d’une forte délégation. C’était du 3 au 5 août 2008.

A Niono, première étape de cette visite ministérielle, Tiémoko Sangaré avait promis dans le cadre de la mise en œuvre de « l’Initiative riz » de doter les producteurs du « Kala » en équipements agricoles.
Liant l’acte à la promesse, le ministre de l’Agriculture a procédé dimanche dernier à la remise symbolique de 30 motoculteurs sur un total de 70 pour un montant d’environ 175 millions de F CFA.

« Lors de mon dernier passage ici à Niono, les producteurs ont soulevé le problème d’équipements agricoles. J’ai pris la promesse de les aider, de les appuyer en équipements adéquats dans le cadre de la mise en œuvre de l’Initiative riz. Ce n’est que le début. A chacun de faire ce qu’il doit faire« , a rappelé le ministre de l’Agriculture.

Avec ces motoculteurs, c’est une épine qui vient d’être ôtée des pieds des producteurs de Niono d’autant que le manque d’équipements agricoles constitue un casse-tête chinois pour les paysans. Oeuvre de la Coopérative artisanale des forgerons de l’Office du Niger (Cafon), les motoculteurs ont un rôle prépondérant à jouer dans l’atteinte des objectifs de « l’Initiative riz » dans la mesure où ils favoriseront l’emblavure d’une grande superficie en un temps record mais également permettent aux producteurs d’être dans le calendrier agricole prévu au plus tard le 26 août. Toutes choses qui militeront en faveur de la révolution verte dans notre pays.

Pour le ministre, aucun sacrifice ne sera de trop pour appuyer les producteurs et la livraison de cette première tranche de matériels n’est que le point de départ d’une opération qui se poursuivra.

« Pour que la révolution verte devienne une réalité au Mali, il vous faut des moyens indispensables. Le gouvernement fera tout ce qui est de son possible pour vous aider. Mais il appartient à chacun de jouer sa partition et chacun de nous doit se mettre au travail sans se poser des questions. C’est à ce seul prix que nos attentes seront comblées« , a-t-il indiqué.

En retour, les producteurs n’ont pas caché leur satisfaction et ont exprimé leur reconnaissance au ministre de l’Agriculture pour avoir tenu promesse. A ce jour, sur les 12 500 ha que dispose la zone de Niono 11 000 ha ont été répiqués, 100 % des pépinières installées et 84 % des besoins en engrais satisfaits, selon Mamadou Kéita, chef de zone de Niono.

Dans le cadre de « l’Initiative riz », il est attendu de la zone de Niono 80 000 tonnes de paddy soit 6,4 tonnes à l’hectare. En route pour Dioro, le ministre de l’Agriculture a visité à Kominé certaines réalisations du projet villages du Millénaire. Il s’agit de l’école de Kominé et le périmètre maraîcher composé de 32 parcelles sur lesquelles sont installées 100 femmes par périmètre.

Nonobstant la présence d’un groupe électrogène de 10 KVA, les exploitantes ont sollicité l’appui du ministre de l’Agriculture pour la réalisation d’un puits afin de combler le déficit d’eau qui se pose à elles avec acuité.


M. D.

(envoyé spécial)

07 Aout 2008