Partager


Le cercle de Niono et de Dioro sont engagés pour l’autosuffisance alimentaire à travers « l’Initiative riz ». Les attentes sont comblées pour la campagne agricole 2008-2009. L’implication de l’Office du Niger et d’Office riz Ségou, jusque-là n’a pas fait défaut.

Au vu des résultats de la campagne agricole dans le cadre de « l’Initiative riz » dans les zones rizicoles de Niono et Dioro, il y a de quoi être optimiste quant à l’atteinte des objectifs. De Niono dans la zone Office du Niger, à Dioro, la zone Office riz Ségou, les périmètres rizicoles se portent comme un charme.

Les préparatifs de la campagne agricole 2008-2009 couplés à ceux de « l’Initiative riz » ayant été une réussite, l’engagement des producteurs et des chefs de services étant une réalité, les mesures d’accompagnements ont agrémenté la situation. Le Premier ministre Modibo Sidibé, en tournée les 27 et 28 octobre derniers, s’est dit satisfait à toutes les rencontres avec les cadres de la région de Ségou.

Les variétés choisies après certification de nos spécialistes peuvent atteindre 2 tonnes ou plus à l’hectare. Le riz « Nerica » (New Rice in Africa) occupe une place de choix à l’ORS tandis que Niono récolte, par endroits, d’autres variétés. Après avoir bravé la boue, le soleil et autres obstacles sur le terrain, le chef du gouvernement s’est brièvement entretenu avec les acteurs sur « l’Initiative riz ».


De la santé aussi

Au cours des débats, il a encouragé l’implication des producteurs et techniciens dans l’exécution correcte de l’opération avant de se réjouir de la clémence du climat et de la bonne pluviométrie. M. Sidibé a dressé un schéma directeur, qui prend en compte la commercialisation du riz, le contrôle de l’exportation au niveau des circuits internes et la consolidation des acquis des associations et organisations paysannes pour la bonne marche des affaires qui intéressent les producteurs et leurs partenaires. Il s’agit de la bonne utilisation des mini-rizeries octroyées à des groupements des 5 zones de l’Office du Niger.

A Dioro, le Premier ministre a fait d’une pierre deux coups en visitant outre les rizeries, le centre de santé de Dioro. Ce centre s’intègre en droite ligne de la politique nationale de santé du Mali et dans l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). Les OMD, pour mémoire, visent, entre autres dans le domaine de la santé, à réduire la mortalité enfantine, à promouvoir la santé maternelle, à lutter contre le paludisme, le VIH/Sida et la tuberculose.

Cette structure sanitaire est engagée dans la réussite d’un taux satisfaisant de couverture vaccinale dans la circonscription de Dioro et ses environs. Il a été montré et expliqué au Premier ministre et à sa délégation le schéma du centre de santé de Koila, qui aidera celui de Dioro à relever les défis.


Assitan Haïdara

(envoyée spéciale)

04 Novembre 2008