Partager

Samedi dernier, le président ATT a bouclé sa visite dans la Capitale du Banimonitié en offrant aux sportifs un stade à la dimension des performances réalisées par Bougouni dans le passé sur le plan national.

Dressé à la sortie ouest de Bougouni en allant à Yanfolila, le nouveau stade omnisports est un élément du trinôme d’installations sportives offertes au Mali par la Chine.

Comme souligné dans son discours, le MJS, Hamane Niang a d’entrée de jeu indiqué que le stade est le couronnement des nombreuses initiatives du chef de l’Etat visant le bien-être des populations de notre pays dans toutes leurs composantes.

Le stade de Bougouni comme ceux de Koutiala et de San, dira le ministre Niang sont le fruit des négociations que le chef de l’Etat a bien voulu mener lui-même personnellement auprès de son homologue de la République de Chine, S. E. Hu Jintao.

Il a en outre réitéré l’engagement de la jeunesse malienne à faire un usage approprié et consciencieux de ces infrastructures. Le stade dont les travaux, ont démarré en janvier 2006 a été construit suivant différents volets, à savoir un volet initial et un volet extension lui-même à double composante.

L’ambassadeur de la République populaire de Chine et le chef de l’Etat ont dans leur intervention rappelé les bonnes relations de coopération existant entre les deux pays. Le premier a rappelé que le chef de l’Etat qui a une belle réputation dans son pays avait sollicité son pays pour la réalisation des projets dont les stades et un hôpital.

Des vœux exaucés car aux trois stades existants s’ajoutera bientôt un hôpital, qui sera construit à Yirimadio à Bamako. D’où la satisfaction du chef de l’Etat de voir la réalisation de ses rêves. « La Chine, nous a offert gratuitement ces infrastructures », a rappelé ATT.

Après les discours, on a assisté à un imposant défilé de la fanfare, des pionniers, des équipes d’écoles et centres de football, du basket, des arts martiaux dont le gymnase de la gaieté d’Issa Kolon Coulibaly, de la pétanque, des supporters des Aigles.

Le tout couronné par une remise des équipements, un don du chef de l’Etat composé de 18 ballons de football aux cercles de Kolondieba-Yanfolila, 2 ballons de basket aux associations, un jeu de maillots aux équipes qui ont disputé le match inaugural du stage. Une rencontre qui a vu la victoire 2-1 des locaux.

En somme, des aménagements à impact spectaculaire de la vie des habitants de la cité de Bougouni. Un des soucis majeurs d’une cité déjà installée dans la modernité restait des lieux de loisirs et de sports. Toutes ces initiatives de satisfaction des besoins de base de la population sont les effets induits du Programme de développement économique et social (PDES) du président ATT.

Nul doute samedi dernier que la Capitale du Banimonotié, qui avait un seul mot d’ordre « grâce à ATT, Bougouni est devenu Bougouba ».


Boubacar Diakité Sarr

(envoyé spécial)

24 Novembre 2008