Partager

TOURNOI CORRIDOR D’ABIDJAN

Les Juniors vengent leurs aînés

Le 11 Mai 2008, le tournoi Corridor -une initiative du Port Autonome d’Abidjan (PAA)- a clos ses portes à Abidjan par une finale qui a opposé le Mali à la Côte d’Ivoire.

3-2.jpgCe tournoi des Juniors, qui a regroupé 4 pays (Mali, Burkina Faso, Niger, Côte d’Ivoire) s’est joué sous forme de championnat et a permis aux Maliens et Ivoiriens de se retrouver en finale. Ainsi, c’est devant un public venu en grand nombre que les protégés de Djibril Dramé ont battu les Ivoiriens par le score de 1 but à 0. But réussi à la 36e minute par Yacouba Diarra.

Signalons que chaque victoire obtenue est assortie d’une récompense de 500 000 FCFA et un match nul, 250 000 FCFA. C’est dire qu’avec autant de moissons financières, les Juniors maliens se sont bien tirés d’affaire.

En quatre sorties, les Maliens ont enregistré trois victoires et un nul. En remportant ce trophée, les Juniors viennent de venger leurs aînés et de surcroit chez l’adversaire.

En effet, on se rappelle encore de la double défaite des Espoirs maliens lors du tournoi de l’UEMOA à Ouadagougou, et surtout, de l’humiliante mésaventure des Aigles face aux Eléphants ivoiriens (0-3), lors de la CAN 2008 à Accra (Ghana).

En tout cas, ce Tournoi Corridor du Port Autonome d’Abidjan (PAA) est une belle initiative à pérenniser, surtout quand on sait qu’elle ambitionne de donner l’opportunité aux jeunes footballeurs de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA).

Le choix des 4 pays n’est pas également gratuit, car ce tournoi permet de consolider les liens d’amitié et de fraternité entre les deux pays, et faciliter l’intégration économique de la sous-région, surtout avec l’éclatement de la crise politique ivoirienne.

En plus de la Coupe, les titres de meilleurs buteur et gardien sont revenus au Mali : ils ont été enlevés par Oumar Koné et Ibrahima Mounkoro.

Liste des joueurs : Ibrahima Mounkoro, Amadou Konta, Ousmane Diarra, Bassirou Dembélé, Adama kamissoko, Oumar Sidibé, Malamine Mariko, Boubacar Sylla, Cheick Oumar Diallo, Moctar Fall, Mohamed Koumaré, Adama Touré, Boubacar Sissoko, Seydou Simpara, Mory Makan Koïta, Yacouba Diarra, Bougadary Fomba, Oumar Koné.

Résultats du Mali : Mali-Burkina : 1-0; Mali-Niger : 2-1 ; Mali-Côte d’Ivoire : 0-0 ; Mali-Côte d’Ivoire (en finale) : 1-0

Classement général : 1er : Mali : 7 points ; 2e : Côte d’Ivoire : 6 points ; 3e : Niger : 3 points ; 4e : Burkina Faso : 1 point

— –

2-10.jpgCONTRAT DE SPONSORING

Une boufflée d’oxygène pour la FEMAFOOT

Depuis le départ de Malamine Koné de son poste de Conseiller spécial de la FEMAFOOT, l’instance dirigeante du football malien était à la recherche d’un partenaire. Conscient que le sponsoring est un passage obligé pour développer toute discipline sportive, Salif Keïta et ses collaborateurs n’ont jamais baissé pavillon.

Avec l’aval du ministère des Sports et des plus hautes autorités du pays, le Domingo national et l’ensemble de la Fédération peuvent pousser un soupir de soulagement. En effet, un contrat de sponsoring vient d’être signé avec IFAT SPORT, une société française de communication.

Selon des sources proches du dossier, le montant de ce contrat d’une durée de 4 ans est de plus de 2 milliards de FCFA, soit environ plus de 500 millions par an.

Selon un membre du bureau fédéral, tous les responsables de club ont été informés, et Salif Keïta a promis d’organiser, dans un hôtel de la place, une cérémonie grandiose, qui serait la bienvenue, surtout pour éviter toute suspicion.

Si ce contrat se réalise, ce sera une bouffée d’oxygène pour la FEMAFOOT, surtout après l’échec des négociations entre Orange-Mali et la Fédération. Un échec dont tout le modne ignore aujourd’hui les raisons.

— –

STEPHEN KESHI

Toujours logé à l’hôtel

2-9.jpg Stephen Keshi loge toujours à l’hôtel depuis son arrivée au Mali. Ce qui l’oblige à être coupé des réalités maliennes. Interrogé par une radio de la place, Keshi déclarait même que depuis qu’il est venu au Mali, il n’a pas goûté aux plats maliens.

«Depuis que je suis là, je suis encore à l’hôtel. Il m’arrive souvent de descendre en ville; et jusque-là, je n’ai pas goûté les repas maliens. Je suis pressé de voir cela, mais à condition que je quitte l’hôtel».

Mais le coach nigérian avoue d’être ravi de venir au Mali, car c’était son rêve de venir entraîner les Aigles. En attendant de lui trouver une villa, le coach Keshi pense d’abord aux éliminatoires combinées de la CAN et du Mondial 2010. D’ici là, on espère connaître le nom de son adjoint, pour lui faciliter la tâche.

— –

AMICALE DES ANCIENS FOOTBALLEURS DE LA 5e REGION

C’est la relance des activités

Les anciens et sympathisants de l’Amicale des footballeurs de la 5e région (Mopti) étaient en Assemblée Générale le week-end dernier. Il s’agissait, pour l’Amicale, de relancer leurs acitivités, après un début réussi.

Il faut reconnaître que depuis plus de trois mois, ces activités étaient au point mort. Aussi, face à la nécessité de sauver le Débo de sa «descente aux enfers», l’Amicale est aujourd’hui obligée de se réveiller.

Notons qu’à son temps, cette Amicale avait offert deux jeux de maillots, des crampons et des ballons aux équipes de Mopti et à celles de 7 cercles de la région. Un mémorial avait également été organisé en l’honneur de Issa Diop, avec la participation d’anciens footballeurs résidant à Bamako, tels que Cheick Diallo, Agni, Baba Yattara , Borry, Guindo, Zami…

Au cours de cette réunion, l’Amicale entend aussi s’investir dans la lutte contre le VIH-Sida, à travers des matches de gala dans l’ensemble de la région, des sous-préfectures aux préfectures.

Rassemblées par Sadou BOCOUM

Soir de Bamako du 15 mai 2008