Partager

Foot Féminin

Les Super Lionnes maintiennent la pression

En gagnant en déplacement face aux Sirennes (4-0),l es Super Lionnes continuent de mener la pression et ne veulent rien lâcher. Les Amazones de Baco-Djicoroni ont dominé le Réal (1-0), tandis que le Mandé a battu le super club (2-0).

A Niamakoro, l’AS Badéma s’est faite accrochée par le Santoro UFC (1-1). A l’issue de cette journée, les trois premières places sont occupées respectivement par le FC Amazones, les Super Lionnes et le Mandé. Ce qui est certain, c’est que le titre se jouera entre le FC Amazones et les Super Lionnes. Ce qui promet d’intenses matches en perspective.

Coupe Z service


La première édition a vécu

Fidèle a sa politique de promotion du taekwondo malien, la Fédération Nationale de Taekwondo du Mali (FENATAM), en collaboration avec Z-Service vient d’organiser, le 24 mai 2008, la première édition de la coupe Z-Service au Pavillon des Sports du Stade Modibo Keïta.

A la rencontre, on notait la presence du parrain de l’évènement, le PDG de Z-Service, M. Mamadou Traoré, du président de la FENATAM, Me Mamadou Moussa Diakité, et des membres de son bureau.

Avec 10 combats à l’affiche, la compétition, qui a regroupé 100 combattants, connaîtra son dénouement heureux par la finale. Selon le PDG de Z-Service, l’évènement est une manière, pour lui, de contribuer à l’épanouissement du Taekwondo.

Je parrainais avant le football. Vu les efforts abattus par la FENATAM pour le Taekwondo, j’ai décidé de leur venir en aide. Je suis vraiment très surpris du niveau élevé des combattants. D’ailleurs, je compte élargir cette coupe à toutes les régions.

Ce que j’ai vu aujourd’hui m’a beaucoup impressionné, surtout l’engouement, la volonté des combattants de bien faire. Ce qui prouve que les responsables de la FENATAM se sont donnés corps et âme pour l’avancée de cette discipline “, a-t-il déclaré.

Quant au président de la FENATAM, il s’est dit très ravi de voir de jeunes opérateurs économiques des nouvelles technologies de l’information accepter de sponsoriser le Taekwondo. “Ce qui me donne des espérances pour l’avancée de cette discipline.

Je profite de cette finale pour solliciter Z-Service afin qu’il puisse pérenniser cette compétition” , a-t-il dit. Quant aux combats, ils furent palpitants, intenses et agréables.

A l’issue des combats, les trois premiers de chaque catégorie ont été récompensés. Ainsi, en plus de la Médaille d’Or, les premiers ont empoché 10 000 F CFA un tee-short; les deuxièmes, en plus d’une Médaille d’Argent, ont reçu 5000 FCFA plus un tee-shirt; enfin les troisièmes, une Médaille de bronze et un tee shirt.


Les résultats :

En Filles : 40-52 kg : Nagnouma Diakité (Séga club) bat Niamé Coulibaly (Niaréla); 59-82 kg : Aminata Nimaga (N’Golonina) bat Fatoumata Doumba (Camp Para).

En Garçons : 54 kgs : Aly Diarra (Banankabougou) bat Mamadou Sogoré (Camp Para) ; 54-58 kg : Yaya Coulibaly (Daoudabougou) bat Yacouba Soumaoro (INA) ; 58-62 kg : Bourama Khalil Haïdara (Camp Para) bat Namory Kéïta (Camp Para); 62-67 kg : Moulaye Keïta (Génie) bat Ousmane Doumbia (Camp Para) ; 67-72 kg :

Ibrahima Traoré (Olympa Africa) bat Lassana Doumbia (Kalaban ACI); 72- 78 kg : Moussa Mariko (Camp Para) bat Seydou Traoré (OlympAfrica) ; 78-84 kg : Oumar Koné (Camp Para) bat Djibril Bouaré (I.N.A.) ; + de 84 kg : N’Diakhaté Guèye (Budo club) bat Hamidou Dembélé (I.N.A)

Coupe Dcap de Bozola


Créer l’émulation entre les écoles

Les finales du DCAP de Bozola de football des 1er et 2e cycles se sont disputées le 22 Mai 2008 au terrain des 11 Créateurs de Niaréla, et enregistré la présence des autorités municipales, du DCAP de Bozola, et du parrain de l’évènement, M. Kassoum Koïta dit “Champion ”, Directeur Général d’ABC Transport à la BEN et Co Holding.

En première heure, l’école Séga Diallo de Bozola était opposée à l’école Ismaïla Diawara de Quinzambougou : toutes deux sont du premier cycle. Ce fut un match palpitant et plein de suspense. Au finish, c’est l’école Ismaïla Diawara qui s’est imposée par le score de 1 but à zéro.

En deuxième heure, ce sont les seconds cycles de Bougouba et de l’OPAM III qui se sont affrontées. Un match qui a tenu tout le public présent en haleine. Aux temps règlementaires, le score était de 2 buts partout. Il a fallu recourir aux tirs au but pour voir l’OPAM III s’imposer par 4 tirs à 2.

Au cours de ces finales, des prestations chorégraphiques ont émerveillé l’assistance. A noter qu’il y a quelques mois, les deux troupes chorégraphiques, managées par le Conseiller au sport du CAP de Bozola, M. Malick Fall, ont été primées lors du Sambé-Sambé Show organisé par la Maison des Jeunes.

Pour le DCAP de Bozola, M. Cheicknè Keïta, l’objectif de ces matches, c’est de créer un bon esprit entre les élèves des différentes écoles, et surtout, de permettre de détecter les futurs grands talents cachés dans les écoles.

L’organisation de cette coupe de football, c’est pour créer une émulation entre les différentes écoles, et surtout, pour lier un partenariat fécond avec notre parrain “Champion”, à travers son entreprise Ben et Co Holding. Je profite de cela pour solliciter auprès de lui la pérennisation de cette coupe du DCAP“, a-t-il souligné.

Quant au parrain, “Champion”, il exprimera toute sa satisfaction pour l’issue heureuse de cette compétition.“Je suis heureux d’être auprès du DCAP de Bozola. C’est une manière, pour moi ,de susciter la pratique du football à l’école. Le salut du football malien passe nécessairement par la formation des jeunes talents détectés à l’école.

Il n’y a pas meilleur vivier et de crédo de formation que l’école”, a-t-il déclaré.

A la fin des matches, des prix et récompenses furent offerts aux finalistes : prix du meilleur joueur, prix de l’équipe fair play, des ballons et autres cadeaux…


Les Onze créateurs


Leur terrain se meurt à petit feu

Après le gazon du terrain ASKO, c’est au tour de celui Onze Créateurs de Niaréla de disparaître petit à petit. Pourtant, le gazonnage du terrain avait été salué de tous; mais hélas, l’entretien n’a pas suivi.

Si les responsables de l’équipe des Onze Créateurs ont la volonté, force est de reconnaître que ce n’est pas chose aisée d’évoluer sur un tel terrain. Il faut donc l’apport de la population et de la Mairie de la Commune II.

C’est tout simplement un véritable gâchis de gazonner des terrains à coûts de millions pour qu’ils se retrouvent vides et abandonnés, une ou eux années après. Ce qui reviendrait à se poser la question sur la nécessité de les construire. Bref, il est temps de revoir les conditions de gazonnage des terrans de sport, au Mali.

Championnat National D.1

Le Stade malien de Bamako replonge dans la crise

La 16e journée du Championnat national de première division, qui s’est jouée la semaine dernière, a été marquée par deux faits majeurs. Premièrement, le Djoliba a repris la tête du Championnat ; et deuxièmement, le Stade malien de Bamako vient de s’enfoncer davantage dans la crise, après le départ de Cheick Diallo.

Ainsi,auréolé de sa victoire en Coupe CAF aux dépens des Gabonais de Manga sport, le Djoliba a battu l’ASB (1-0), et du coup, reprend la tête du championnat avec 32 points et deux matches en retard à jouer.

Quant à l’ASB, elle retrograde à la 9e place avec 21 points. Après avoir occupé la première place lors de la 15e journée, le Stade malien de Bamako pensait maintenir la cadence. Mais hélas, les locataires de Sutoba sont tombés devant l’AS Bakaridjan (0-1) qui est en passe de devenir leur bête noire.

Cette défaite replonge le Stade dans une crise profonde, après la démission de Cheick Diallo pour insufisance de résultats. Les Blancs sont désormais 2e avec 31 points. Par conre, leur adversaire revient à la 3e place avec 27 points.

L’USFAS a battu le CS Duguwolofila (2-1) et occupe la 10e place avec 19 points ; tandis que Duguwolofila est 12e avec 13 points. L’ASKO et le Nianan se sont séparés sur le score de 0 à 0 et occupent respectivement les 5e et 14e places avec 25 et 6 points.

Le COB et le Stade malien de Sikasso se sont aussi séparés sur le score de 0 à 0 et occupent respectivement les 7e et 11e places, avec 23 et 15 points. Le Réal a battu le CSK (2-0) et occupe la 4e place avec 27 points; tandis que son adversaire est 6e avec 24 points. Enfin, le Débo vient une fois de plus de rater le coche en vue d’empocher les 3 points.

Malgré tout, l’équipe de Mopti a obtenu un nul (1-1) face aux Onze Créateurs de Niaréla. Mais le Débo reste 13e avec 11 points, tandis que son adversaire est 8e avec 22 points. C’est dire que le Débo risque de compromettre son maintien en D.1.

Tirage au sort de la coupe du Mali


Des matches déséquilibrés en perspective

La FEMAFOOT vient de procéder au tirage au sort des 1/8 de finale de la Coupe du Mali de la 49e édition qui se joueront le 4 Juin 2008.

Cette étape consacre les confrontations entre les équipes de Bamako et celles de l’intérieur. Du coup, certains matches paraissent d’ores et déjà déséquilibrés, même si des surprises peuvent survenir.

Ainsi, on suivra attentivement les confrontations entre le Débo et et le Nianan qui sont difficulté dans le Championnat de première division.
Les confrontations :

Atar Club (Kidal) vainqueur Duguwolofila-AS Kayes N’Di ; US Goundzoureye (Gao) -COB (Bamako) ; Al Farouk (Tombouctou)-Stade malien de Bamako ; AS Sigui (Kayes)-Djoliba AC (Bamako) ; AS Tadona (Bougouni)-AS Bakaridjan (Ségou) ; AS Douga (Macina)-Réal de Bamako ; Débo Club (Mopti)-US Miniankala de Koutiala ; AS Nianan (Koulikoro)-Centre d’Animation Sportive de Sévaré.

Tournoi Corridor d’Abidjan

Primes de l’encadrement technique des Aiglons : 30.000 FCFA

Décidément, certaines mauvaises habitudes ont la vie dure. En effet, lors du tournoi Corridor de football joué en Côte d’Ivoire entre 4 pays (dont le Mali) l’encadrement technique des Aiglons aurait reçu seulement …30.000 FCFA comme primes, durant les 10 jours passés au pays de Laurent Gbagbo.

Pourtant, il avait été annoncé que chaque victoire était primée à 500 000 FCFA. Et les Aiglons ont gagné trois matches et un nul.

Si l’information s’avère fondée, on peut dire que c’est une véritable injustice que vient de subir l’encadrement technique. Et pourtant, son rôle a été capital dans la victoire finale.

Rassemblées par Sadou BOCOUM

26 Mai 2008