Partager

Foot féminin

Les Super Lionnes ne veulent rien lâcher

La 9e journée du championnat du District de Bamako, qui consacre, du coup, la fin de la phase aller, s’est disputée le 17 Mai 2008. Mais on retiendra qu’au cours de cette journée, les deux équipes favorites ont maintenu la cadence.

Ainsi, le FC Amazones n’a pas tremblé devant les militantes de l’USFAS (3-0), et obtiennent le carton plein, avec 9 victoires en 9 matches, soit 27 points. L’équipe du président Chérif est suivie des Super Lionnes de Hamdallaye qui ont fait voler en éclats les Sirènes de Sikoroni (8-0).

L’autre calibre, le Mandé, qui a difficilement battu le Super Club (1-0), demeure 3e, très loin des deux premières. L’équipe montante, l’AS Badéma de Niamakoro, est allée tenir le Santoro UFC en échec(1-1); tandis que le résultat du Réal Amazones de la Commune V reste à déterminer.

A noter que lors du match Super Lionnes-Sirènes, l’encadrement technique des Sirènes n’a pas du tout été fair play. En effet, les supporters s’en ont pris à la première assistante ainsi qu’à l’arbitre centrale. Ils avaient protesté par rapport au choix du ballon à jouer par l’arbitre centrale, alors que le premier ballon avait éclaté.

Les joueuses en vue de cette rencontre ont été, sans conteste, Ramata Badiane, M’Bam Diarra et la courageuse capitaine, Fily Ténin. En tout cas, au vu de la phase aller, on peut dire sans se tromper que la phase retour risque d’être rude entre le FC Amazones et les Super Lionnes. La 4e place, synonyme de ticket pour le tournoi national organisé par la FEMAFOOT, se jouera sans doute entre l’AS Badéma et le Réal.


Entraineur adjoint des aigles

C’est entre Madou Coulou et Pathé Diallo

C’est le Jeudi prochain, à la faveur d’une conférence de presse de Stephen Keshi au siège de la FEMAFOOT, que le public sportif malien sera édifié pour de bon quant au nom de l’entraîneur adjoint des Aigles.

Mais ce qui est aussi sûr et certain, c’est que tout se jouera entre Mamadou Coulibaly et Amadou Pahé Diallo. Selon nos informations, ce sont les deux noms qui ont été finalement retenus. C’est dire que les Mory Goïta, Cheick Diallo, Mohamed Magassouba… sont hors de la course.

En attendant, Keshi continue de constituer son encadrement technique. Ainsi, le coach aurait déjà désigné son préparateur physique (qui serait un Togolais), et son kinésithérapeute (qui serait un Nigérian).

Mai contacté par nos soins, ni Madou Coulou, ni Pathé Diallo, n’ont voulu réagir pour l’instant. Eux aussi attendent ppeut-être, pour voir plus clair.

Contrairement à ce qui se dit, Madou Coulou a catégoriquement démenti des informations dont la paternité lui était attribué. En effet, des rumeurs ont prétendu que Madou Coulou n’est pas prêt à devenir entraîneur adjoint.

Si ma présence auprès de Keshi pourrait avancer le football malien, qu’est-ce qui pourrait m’empêcher, car je suis formé pour devenir un entraîneur ?”, avait-il déclaré.

Dans tous les cas, que ce soit Madou Coulou ou Pathé Diallo qui est choisi, seul compte l’intérêt du football malien qui a tant souffert d’intérêts personnels inavoués. Espérons donc que la FEMAFOOT et Keshi pourront être guidés par le bon sens.

Eliminatoires Can-Mondial 2010


Des matches difficiles en perspective

Depuis la semaine dernière, on connaît les 30 “mousquetaires” (joueurs) convoqués par Keshi pour les éliminatoires CAN-Mondial 2010. Ainsi, le Mali entame ses éliminatoires avec son premier match à Bamako, face au Congo.

A vue d’oeil, aucun problème logistique ne se pose. En effet, l’hôtellerie, et le terrain de compétition sont là pour permettre aux Aigles d’enlever les trois points et avec la manière, c’est-à-dire soigner son goal average. Mais ce qui risque de causer problème, ce sont les matches face au Tchad et au Soudan.

En effet, les informations provenant de ces deux pays ne sont pas fameuses. Selon nos informations, une mission effectuée dans ces pays est restée inachevée, à cause de l’inaccessibilité au Soudan et des troubles politiques.

En tout cas, cela doit inciter le ministère des Sports et la Fédération à prendre les mesures nécessaires et appropriées pour prévenir de futurs désagréments. En tout cas, l’envoyé du bureau fédéral a exprimé toutes ses inquiétudes face à cette situation non reluisante.

Pour les responsables maliens, il sera question de prendre les devants en allant en avance dans ses pays pour éviter des surprises désagréables. Selon nos informations, des problèmes subsistent même sur le plan de la nourriture. Donc, tout cela doit être soigneusement préparé.

L’on ose donc croire que toutes les leçons de la campagne 2006 seront tirées. En effet, on se rappelle que le Mali avait été battu au Libéria et au Congo Brazzaville, alors que les deux pays venaient de sortir de crises politiques. Ce qui avait valu l’élimination des Aigles à la CAN de 2006.

Coupe Caf

Le Djoliba AC, face à son futur adversaire

Le tirage au sort des 8emes de finales de la Coupe CAF a été effectué le 17 Mai 2008. Et l’adversaire du représentant malien, le Djoliba AC, n’est autre que le club africain de Tunis (Tunisie).

Le match aller est prévu à Tunis; et deux semaines plus tard, le match retour se jouera à Bamako. C’est après ce match que le Djoliba AC peut espérer jouer la phase de poule. En tout cas, au vu de la prestation des locataires de Hèrèmakono, relever le défi est possible, vus la motivation et l’engagement des responsables et joueurs.

Aujourd’hui, tout le monde est unanime à dire qu’avec les 4 matches joués, 4 victoires, 9 buts marqués et 2 buts encaissés, le Djoliba version 2008 peut jouer un grand rôle dans cette Coupe CAF. Surtout avec leur inépuisable Bréhima Blen Traoré.

Hand Ball

Le projet “Opération Jeunes 2008-2011

C’est dans la salle de conférence du Comité olympique sportif malien que la Fédération Malienne de Handball a procédé au lancement de son projet de développement “Opération Jeunes 2008-2011“.

Considéré, dans le temps, comme une 3e discipline, le handball est aujourd’hui fortement en voie de disparition. Forts de cette remarque, les responsables actuels ont décidé de relancer cette discipline. Ainsi, après avoir détaillé les difficultés dont elle souffre, un projet de 4 années fut monté.

Il sera ainsi question de réhabilitation d’infrastructures, de formation de 30 animateurs et de 32 jeunes arbitres, de création de 50 centres de formation d’enfants de 9 à 16 ans, d’organisation de compétitions en trois zones à travers tout le pays, avec des stages et recyclages des différents acteurs de la discipline.

Le projet sera possible grâce à l’appui du ministère des Sports, du Comité olympique, de la Confédération Africaine de Handball, de la Fédération Internationale de Handball, et des bonnes volontés.

Pour la promotion de cette discipline, la Presse a été appelée à l’aide. Pour l’exécution correcte de ce projet, les prévisions du coût financier se résument ainsi : 64.213 939 FCFA pour la première année, 69 335 700 FCFA pour la 2e année, 95 432 250 F CFA pour la 3e année, et 40 225 805 FCFA pour la 4e année.

Cette initiative prouve que les responsables actuels du handball tiennent à accroître le professionnalisme et la pratique de cette discipline. Ainsi, le projet pourrait bénéficier de l’aide et l’assistance de tous ceux qui veulent l’avancée du handball malien.

Champion’s league europeenne

Le président du RCSF-Mali, invité d’honneur

La finale de la Champion’s League Europenne, prévue ce 21 Mai 2008 à Moscou, entre les deux équipes anglaises, Manchester United et FC Chelsea, se jouera en présence du président du Réseau Culturel et Sportif Francophone du Mali (RCSF-Mali), notre confrère Boubacar Diakité du journal “Les Echos”.

En effet, ce dernier a été invité à assister au match en tant qu’invité d’honneur. Il a même quitté Bamako ce 17 Mai 2008 dans l’après-midi, pour Moscou, via Paris.

Rappelons que le RCSF-Mali, qui a été porté sur les fonts baptismaux en Janvier dernier, entend promouvoir le développement de la culture et du sport dans l’espace francophone. Quant à la finale de la Coupe de la ligue en France, elle est prévue le Samedi prochain.


Championnats d’Afrique d’Athletisme

Pourquoi Fatoumata Camara n’a pas décroché l’Or

Une semaine après la fin des Championnats d’Afrique d’Athlétisme à Addis Abéba, qui a permis à la malienne Fatoumata Camara dite “Lah” de décrocher la médaille d’Argent derrière une Nigérianne et du coup, de gagner son ticket pour les J.O de Pékin, on a commencé à comprendre les raisons de son échec à monter sur le podium.

Selon nos sources, “Lah” n’avait ne trouver pas tous les ingrédients nécessaires de sa nourriture. Depuis leur arrivée, elle et ses partenaires ne se nourrissaient que de macaroni, ce qui, chez les athlètes maliens, provoquerait facilement une faim chronique. C’est pourquoi les Maliens s’en seraient sortis avec seulement deux médailles.

Aussi espère-t-on qu’ au cours des J.O de Pékin 2008, “Lah” ne continue pas de se nourrir uniquement de macaroni. Tout le monde fonde donc espoir sur le Comité olympique qui sera chargé de l’entretien des athlètes. Mais la question qui se pose, c’est de savoir si les athlètes maliens ont reçu de l’argent de poche, comme cela se fait à chaque compétition internationale.

Fin des championnats européens

Adama Coulibaly “Police” et Lens en 2e division

Les championnats européens ont pris fin le 17 Mai 2008. Aussi, la plupart des amateurs maliens du sport étaient intéressés par le cas des professionnels maliens évoluant en Europe.

Ainsi, depuis deux semaines, on savait que Djila et le Réal Madrid ont été sacrés champions en Espagne. Et qu’avec le Havre et Nantes, Cheick O. Dabo et Mamadou Bagayogo ont retrouvé l’élite de la ligue 1 en France.

La Juve de Momo est classée 3e et jouera la Champion’s league. Et avec le FC Séville, Fréd et Seydou joueront l’UEFA. Mais on retiednra le triste sort réservé à Adama Coulibaly “Police” et à Sidi Yaya Keïta, tous deux du RC Lens qui jouera la ligue 2, l’année prochaine.

En Angleterre, Jimmy Boubou Kébé et Kalifa Cissé joueront en 2e division avec Reading ; tandis qu’avec Stock City, Mamadi Sidibé jouera la ligue 1 anglaise. En Allemagne, avec Mouchenglabach, Soumaïla Coulibaly jouera la première division. Ainsi, la plupart des titulaires des Aigles sont maintenus soit en ligue 1, soit en ligue 2.

Rassemblées par

Sadou BOCOUM

19 Mai 2008