Partager


Match retour Djoloba-Manga Sport

L’esprit de revanche a dominé

Les éliminatoires de la Coupe CAF, dans sa phase retour, se sont déroulées le week-end dernier. Parmi ses équipes figure celle du Djoliba AC.

Rappelons que lors du match aller, les Maliens avaient gagné par le score de 3 à 1. Au Gabon, on s’attendait à un match difficile où aucun détail ne devrait être négligé. Et il fallait être concentré durant les 90 minutes, d’où un mental de fer et un esprit de conquête du Djoliba.

Aussi, les partenaires de Bréhima Blen Traoré n’ont pas dérogé à la règle. Du coup d’envoi jusqu’à la fin du match, la pression a été énorme, tant du côté de l’équipe gabonaise que de l’arbitre central venu du Ghana.

Face aux assauts répétés des joueurs de Manga Sport, le Djoliba fut condamné à jouer à dix, après la 38e minute de jeu. En effet, en moins de 10 minutes, le milieu défensif, Guimballa Oulé Tounkara, obtient deux cartons jaunes, synonymes de rouge.

Au même moment, les deux équipes étaient à égalité (zéro but partout). Mais c’est l’effet contraire qui s’est produit, car les joueurs du Djoliba étaient galvanisés et plus motivés. C’est ainsi que dans les arrêts de jeu de la première mi-temps, l’homme providentiel, Bréhima Blen, ouvrit le score.

Au retour des vestiaires, ce sont les Gabonais qui continuaent la pression, en obtenant un penalty. Sur la même action, une contre-attaque rondement menée par le Djoliba fut finalisée par Lassana Fané : c’est le 2e but des Rouges. Un dernier baroud d’honneur permit aux Gabonais de sauver l’honneur, après un neuvième corner.

C’est sur ce score de 2 à 1 en faveur du Djoliba que le referee mettra fin au calvaire des locaux. Ce qui prouve, une fois de plus, que le football malien est en nette avance par rapport à celui du Gabon, même si leurs responsables sont financièrement puissants.

En attendant de connaître leur prochain adversaire, les Rouges vont fêter cette qualification. Et le Djoliba entend passer le prochain cap, pour prétendre jouer la phase de Poule.

Notons que l’entraîneur des Rouges est Alou Badara Diallo. Les buts du Djoliba ont été marqués par Bréhima Blen et Lassana Fané. Celui des Gabonais fut marqué à la 80e minute.

Liste des joueurs : Cheick Oumar Bathily, Sékou Bagayogo, Kalilou Doumbia, Issa Traoré, Amadou Sidibé (puis Sory I. Bangoura), Souleymane Dembélé, Guimballa Oulé Tounkara (expulsé à la 38e minute), Bréhima Blen Traoré (puis Boucader Diallo), Lamine Diawara, Lassana Fané, Yaya Coulibaly (Nouhoun Kobina)


Le Titre du foot Feminin

Entre FC Amazones et Super Lionnes

La 8e journée du championnat du foot féminin s’est disputée samedi dernier. Au vu des résultats obtenus, on peut dire sans se tromper que le titre se jouera entre le FC Amazones et les Super Lionnes.

Quant à l’autre gros calibre, le Mandé, est totalement out. En effet, l’équipe de Lafiabougou a été battue de nouveau par les Super Lionnes de Hamdallaye (0-2). N’eussent été les maladresses des attaquantes des locatrices d Hamdallaye, le score serait très très lourd.

Du coup, les Mandékas restent à cinq longueurs d’onde du 2e, les Super Lionnes, qui possèdent 21 points contre 16 de l’équipe de Lafiabougou. Le FC Amazones continue de dicter sa loi en gagnant son 8e match d’affilée face au Super club (5-0) et possède désormais 24 points.

L’AS Badéma de Niamakoro a battu les Sirènes à domicile par 2 à1. L’USFAS et les Amazones de la Commune V se sont séparées sur le score de zéro but partout. Concernant l’autre match du Santoro UFC et de l’AS Réal, il reste inconnu.

Le match des Super Lionnes et de l’AS Mandé a focalisé l’attention, car c’est sous une haute tension qu’il s’est déroulé ; et cela, à cause du climat délétère instauré par les responsables de l’AS Mandé vis-à-vis des autres clubs.

Au délà des trois points enregistrés c’est une revanche que viennent de prendre les Super Lionnes, comme ce fut le cas du FC Amazone qui avait remporté la partie.

Rassemblées par Sadou BOCOUM

12 Mai 2008