Partager

SUPER COUPE ATT

La finale du District jouée

Présidée par le Gouverneur du District, M. Ibrahim Féfé Koné qui avait à ses côtés le maire du District M. Adama Sangaré et plusieurs autres personnalités du monde des sports de notre pays, cette finale s’est jouée le samedi dernier dans l’après-midi sur le terrain Ouezzin Coulibaly de Bamako.

Regroupant toutes les localités de notre pays, la super coupe ATT de football est aujourd’hui devenue un véritable championnat de football de masse et grâce aux jeunes talents, elle fait le bonheur de certains clubs de ligue 1.

A titre d’illustration, l’équipe Fanion du Debo Club de Mopti a en son sein 5 joueurs tous vainqueurs de l’édition 2007. L’AS Korofina a pleinement su profiter des talents détectés à partir de cette compétition qui lui a servi de bonne base de préparation pour la montée en 2005. Toutes ces équipes figurent parmi les élites de notre football.


Favoriser le brassage des jeunes

La super coupe ATT entend faire participer tous les jeunes, qu’ils soient des communes urbaines ou rurales, des zones sédentaires ou nomades afin de renforcer l’unité nationale, par un brassage de jeunes venant de tous les horizons. Démarré il y a de cela quelques semaines seulement à Koulikoro, ce tournoi est considéré comme un véritable challenge chez les jeunes footballeurs qui n’ont pas eu la chance d’évoluer dans les grands clubs et qui ont du talent.

Ces jeunes à travers le pays se battent corps et âme pour se hisser au devant de la scène afin d’avoir des clubs et de pouvoir jouer au niveau national. Après le coup d’envoi de Koulikoro qui marquait le début des éliminatoires à travers le pays, cette compétition dont la phase finale se tiendra très bientôt dans la première région (Kayes) verra la participation de toutes les régions du Mali, l’équipe championne des communes rurales de la région de Mopti (Kona, Korientzé, Socoura et la commune de Fatoma) représente des zones nomades plus le représentant du District.


Des compétitions

Pour désigner le représentant d’une région ou localité, une autre compétition préliminaire est organisée par le comité local d’organisation entre les différentes équipes participantes pour désigner le champion qui représentera la localité à la phase finale à Kayes. Au moment où ces éliminatoires mettaient au prise une vingtaine d’équipes des six communes du District, les régionaux se battaient pour désigner leur représentant.

Au finish, c’est la commune urbaine de Kayes qui représentera la région de Kayes, Banamba représentera la région de Koulikoro, Bougouni représentera la région de Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao et Attar Club représentantera la région de Kidal. C’est pour désigner le représentant de Bamako qu’une finale a opposé Action 5 de N’Tomikorobougou en Commune III à l’AS Niaréla en Commune II.

Les interventions

Avant le coup d’envoi de la rencontre, deux interventions ont eu lieu à l’adresse de l’audience. Ce fut d’abord celui de M. Abdou Coulibaly, président du comité d’organisation qui a été suivi de celui du maire du District, M. Adama Sangaré.

Après ce deux adresses, c’est le Gouverneur du District, M. Ibrahima Féfé Koné qui a donné le coup d’envoi symbolique de la rencontre. Il a seulement fallu 3 minutes aux “blues” de Niaréla pour marquer un but par Christophe Diallo. Les “blues” de Niaréla enfonceront le clou à la 36ème minute. 2 buts à 0, tel est le score à la mi-temps.

A la reprise, malgré la pause pour faire les derniers réglages, les boys de Drissa Diakité de l’Action 5 ne feront pas de poids devant les filleuls de Chiaka Sacko l’entraîneur de l’AS Niaréla. Et ceux-ci, sans se poser trop de questions, pulvérisèrent l’Action 5 en marquant le 3ème but et le doublé de Christophe Diallo à la 13ème minute de la seconde période.

Quelques minutes plus tard, après le 4ème but par Boubacar Traoré, ce fut le désordre même sur le banc de l’Action 5 à l’issue duquel le 5ème but de l’AS Niaréla tuera le match en infligeant une humiliation à la Commune III qui a remporté la 3ème édition, mais avec une autre équipe (FC Couma). 5 buts à 0, tel est le score final et l’AS Niaréla sera le représentant du District à la phase finale à Kayes.

En remettant le trophée au capitaine de l’AS Niaréla, le maire Adama Sangaré lui demandera de lui apporter le trophée cette fois-ci de la super coupe ATT de Kayes.

Quant au Gouverneur M. Ibrahim Féfé Koné, il a dit ceci : “Je suis très heureux aujourd’hui d’assister à cette finale. Nous avons assisté à une finale largement dominée par la Commune II. Mais au finish, c’est la jeunesse qui a gagné, car tel est le voeu du président de la République, initiateur de la coupe.

Nous prions que la phase de Kayes soit aussi une réussite pour l’ensemble des jeunes du Mali, car cette coupe est avant tout un facteur de rassemblement et d’échanges entre les fils du pays sans exception aucune. Avec cette équipe, nous sommes sûrs de ramener le trophée à Bamako”.

Alors les autres participants, vous êtes avertis !
Moussa KONDO (Stagiaire)


COUPE MPR DE NIAMAKORO

La finale jouée le samedi dernier

Pour occuper les jeunes du quartier de Niamakoro dans la Commune VI du District, la sous-section du parti Mouvement Patriotique pour le Renouveau (MPR) a mis en jeu une coupe de football parrainée par le secrétaire général de ladite section, M. Ténémakan Koné, conseiller municipal à la mairie de la Commune VI.

Après deux mois de compétition entre les différentes équipes participantes représentant toutes les zones de Niamakoro, l’Association Djigui et le Mandé FC se sont retrouvés en finale pour disputer le trophée mis en jeu par les responsables du MPR du quartier.


Se retrouver autour d’un idéal commun

Le football est aujourd’hui plus qu’un sport, il est un moyen de rassemblement des jeunes, particulièrement sportifs, d’entente et de convivialité entre les jeunes. La sous-section MPR de Niamakoro a organisé cette compétition pour permettre aux nombreux jeunes du parti à travers ce vaste quartier de se retrouver autour d’un idéal pour échanger et donner de nouvel élan aux ambitions du parti pour les jours à venir.

Ce qui fera dire à M. Ténémakan Koné, secrétaire général de la sous-section de MPR de Niamakoro ceci: “Je suis heureux aujourd’hui de la tenue de cette finale, car elle traduit l’une de nos ambitions qui est l’occupation saine des jeunes. Je tiens avant tout à saluer tous ceux qui ont effectué le déplacement ici aujourd’hui pour assister à cette finale et particulièrement aux partis amis qui nous ont honorés de leur présence. Qu’ils en soient remerciés. Il s’agit là d’une mobilisation des troupes au sein du parti et d’occuper les jeunes pendant cette période de vacances”.

As Djigui-Mandé FC

Après cette intervention le coup d’envoi a été donné mettant au prise l’AS Djigui et le Mandé FC. Devant des milliers de supporters ou de simples sympathisants du parti du Tigre, les deux formations se neutralisèrent pendant le temps réglementaire de 0 but partout. Alors intervient l’épreuve des nerfs pour départager les deux formations.

Aux tirs au but, l’AS Djigui viendra à bout du Mandé FC par le score de 5 buts à 4 et remporta dans la même foulée le trophée de la coupe MPR de la sous-section de Niamakoro qui avait réuni 14 équipes des différentes zones de Niamakoro.

Ainsi, l’AS Djigui empoche les 50 000 F CFA et le Mandé FC se contentera de 25 000 F CFA.


Moussa KONDO (Stagiaire)

18 Aout 2008