Partager

STAGE DES ENCADREURS DE JEUNES

Consolider le football à la base

Du 28 Juillet au 6 Août 2008, la FEMAFOOT organise un stage d’encadreurs des jeunes au Stade Modibo Keïta. Une manière de consolider davantage la pratique du football à la base. Ainsi,134 candidats ont été retenus pour suivre cette formation.

Vu l’engouement et le nombre élevé des postulants, la femafoot assure de mettre tout en oeuvre pour la perennité de la formation. Par conséquent un autre stage est prévu dans les futurs mois.

CHAMPIONNANT NATIONAL D.1

La série noire se poursuit pour le Réal


La 22è journée a débuté cette semaine et se poursuivra jusqu’au 25 Juillet (aujourd’hui). Ainsi, après leur élimination avec fracas, face au Nianan (1-3), le Réal continue de plonger dans la série noire.

En s’inclinant face aux Onze Créateurs (1-2), les Scorpions plongent de nouveau; et cela, en 3 matches successifs. L’USFAS est également en train de couler, en s’inclinant lourdement face au COB (1-4). Ce qui commence à inquiéter les responsables de l’équipe militaire qui se sentent menacés par ses poursuivants pour la rélégation. Le bal de cette 22è journée sera clos par le reste des cinq matches restants.


COUPE CAF

Le Djoliba peut rêver


C’est dimanche prochain (27 Luillet) que le Djoliba disputera son match retour de la Coupe CAF, face au Club Africain de Tunis. Lors du match aller, en Tunisie, les deux équipes se sont quittées sur un score vierge : 0 à 0.

Si le résultat est bon en soi, force est de reconnaître que c’est un résultat-piège. Pour le Djoliba, il s’agira uniquement -et obligatoirement- d’obtenir une victoire tout court, pour accéder à la phase de Poule.

Conscients de cette lourde tâche, joueurs, supporters et responsables sont tous concentrés et mobilisés. Le Djoliba peut donc rêver de pouvoir continuer l’aventure, à condition d’être vigilant, mentalement et psychologiquement prêt, surtout pendant le match.

En tout cas, on espère que le public malien sera présent pour épauler les joueurs du Djoliba, afin qu’un club malien puisse enfin accéder à une phase de Poule. et permettre certainement d’y augmenter le nombre des équipes maliennes à deux, trois, voire quatre.

Ce qui est sûr et certain, c’est que le match ne sera pas facile, car en football, ce n’est pas la mathématique qui fait la différence.

Rassemblées par Sadou BOCOUM

25 Juillet 2008