Partager


ATHLETISME AU MALI

L’USFAS, maître incontesté

En obtenant 36 médailles lors de la Coupe du Mali disputée la semaine dernière à Bamako, l’USFAS vient de prouver sa suprématie dans cette discipline. Du coup, les Militaires règnent en maîtres incontestés; et cela, grâce aux efforts de ses responsables.

Notons qu’à l’exception de Tombouctou, toutes les régions du Mali ont participé à cette compétition. Malheureusement, le public malien n’a pas répondu aux organisateurs de cette Coupe du Mali couplée avec le championnat. Ceci prouverait-il l’incompétence et l’incapacité des responsables de l’Ahlétisme malien?…

Mais si le bureau fédéral pouvaitt s’inspirer de l’exemple des responsables de l’USFAS, cela pourrait bien faire avancer cette discipline qui vient après le football et le basket-ball. “L’athlétisme est devenu la dernière discipline aujourd’hui au Mali, faute de responsables dignes de ce nom. Même les athlètes ne sont pas motivés, malgré leur amour et leur engagement. Pourtant, les talents ne manquent pas”, a déclaré un observateur, déçu.

DJOLIBA AC

Yaya Doumbia indisponible pour un mois

De retour de Tunis (Tunisie) où il vient d’effectuer un déplacement, le défenseur central du Djoliba, Yaya Doumbia, s’est fracturé le péroné à l’entraînement, à Hèrèmakono.

Selon le médecin, le joueur sera indisponible pour un mois. C’est dire que Yaya Doumbia ne participera pas aux matches prochains, notamment au derby Djoliba-Stade, surtout face au Club Africain de Tunis qui aura lieu dans deux semaines.


ASKO

L’effet Cheick O. Savané

Depuis la nomination de l’entraîneur Guinéen, Cheick O. Savané à la tête de l’Association Sportive de Korofina (ASKO), l’équipe ne fait qu’engranger des victoires. Ainsi en 2 matches, les progégés de Vieux Makan ont remporté ces deux matches, avec 6 points au compteur.

Rappelons que M. Savané a été limogé par l’ASB pour insuffisance de résultats. Depuis lors, l’équipe plonge dans les profondeurs du classement. Quant à l’ASKO, elle occupe la 6e place; alors qu’elle avait de la peine à gagner après le départ de son entraîneur mythique, Djibril Dramé. Notons que M. Savané a toujours déclaré qu’il est victime d’un complot ourdi par ses adjoints et les joueurs.

LIGUE 2 DU DISTRICT

Les anciennes renommées tentent de se relancer

Depuis le 12 Juillet 2008, la ligue 2 du District de Bamako a donné le coup d’envoi de son championnat en vue de désigner son représentant pour la montée en D.1.

Sur les 4 équipes présentes, on y remarque de plus en plus des anciennes renommées qui ont fait de beaux temps au niveau des clubs d’élite. Ce qui leur a même valu d’être des internationaux au sein des Aigles.

Ainsi, à l’ASOM, on y trouve Cheick Tidiane Sanogo “Botio” qui a évolué au Djoliba, au COB et au CSK. A la Jeanne d’Arc, on voit Soungalo Diakité qui a joué au Nianan de Koulikoro, au Réal, au Stade malien de Bamako, au Djoliba AC, puis à l’ASFA Yénenga, au Burkina Faso.

On remarque aussi Henry Coulibaly qui a joué au Stade malien de Bamako. A l’AS Police, il y a Alain Claude Traoré qui a joué au Stade malien de Bamako, Bréhima Traoré qui a évolué au Mamayira de Kati, puis au Stade malien de Bamako, Souleymane Traoré, “Kéké” qui a évolué au COB et au Djoliba, Samou Sidibé qui était au CSK…

Si les uns n’espèrent plus prétendre à une belle carrière, les autres, par contre, espèrent relancer leur carrière, surtout si leur équipe parvenait à monter en D.1, l’année prochaine. Parmi ces joueurs, certains ont fait parler d’eux ,surtout en équipe nationale, ainsi qu’aux compétitions africaines des clubs.

Chacun de ces joueurs tentera donc de faire monter son équipe. Mais d’ici là, il faudra décrocher le seul ticket gagnant, au soir du 21 Juillet 2008.


STADE MAMADOU KONATE

A quand sa réouverture?

Le public est de plus en plus impatient d’assister à l’ouverture officielle du Stade Mamadou Konaté, fermé depuis belle lurette pour cause de renovation et d’installation d’un gazon synthétique.

Pourtant, cette ouverture avait été annoncée à maintes reprises, mais reportée à chaque fois.

Aussi la question se pose quant à ladite ouverture officielle. Pendant que certains voudraient surtout être édifiés sur le coût et le montant de l’installation de ce gazon synthétique, d’autres soutiennent que cette rénovation pouvait être faite dans un autre stade plus grand que celui de Mamadou Konaté.

Toujours est-il que la CAF et la FIFA envisagent de prendre une décision importante : les différents futurs matches éliminatoires de la CAN et du Mondial devront se jouer… sur des gazons synthétiques.


Rassemblées par Sadou BOCOUM

18 Juillet 2008