Partager

MATCH AMICAL BURKINA FASO-MALI

Les Aigles Cadets se préparent

Après leur sacre au tournoi international d’Alger (Algérie), les Aigles Cadets maliens s’apprêtent à livrer un match amical face à leur homologue du Burkina Faso, ce week-end, à Ouagadougou.

Ce match entre dans le cadre de la préparation des protégés de Nouhoun Diané en vue des éliminatoires de la phase finale des Cadets prévue en Algérie, en 2009. Une occasion, pour le coach Diané, de tester d’autres joueurs en vue de doubler certains postes. Selon nos sources, un renfort de cinq autres joueurs est prévu.

Le Burkina Faso est un partenaire privilégié du Mali, dans le cadre des préparations de ces différentes équipes nationales. Après ce match de Ouagadougou, un autre match-retour entre les deux pays est prévu à Bamako. Rappelons que pour leur premier match de ces éliminatoires, les Cadets maliens seront face au Niger, avec l’aller à Niamey. Et le vainqueur sera face au vainqueur du match Sénégal- Côte-d’Ivoire, pour décrocher le ticket qualificatif à la CAN Cadets en Algérie.

Esperons que ce voeu sera atteint, pour le bonheur du public sportif malien et surtout, en l’honneur du tout jeune entraîneur, Nouhoun Diané.

CHAMPIONNAT DU FOOT FEMININ

Une nouveauté apparaît


Longtemps abandonné à lui-même, le football féminin continue néanmoins de faire aujourd’hui des émules. En effet, les matches du championnat du District de Bamako sont désormais pris en compte par la section Football de l’ORTM.

Depuis lors, on assiste à une équipe de l’ORTM dans ces matches. Une manière, pour les responsables de la radio et de la télévision, de respecter le genre et l’égalité entre hommes et femmes. Cela est peut-être dû aussi aux derniers changements dans les desk-sports de la radio et de la télévision.

Rappelons qu’au niveau de la radio, c’est Kodji Siby qui a été nommé Chef de desk-sport et à la télévision. C’est dire que les télespectateurs et auditeurs de l’ORTM peuvent entendre et voir les résultats et images de la prestation de nos joueuses. Et surtout, faire connaissance avec les noms des équipes de football féminines de Bamako. On se rendra alors compte que le foot féminin est plein de spectacle, de technique, et surtout, d’avenir.


QUART DE FINALE DE LA COUPE DE LA CONFEDERATION

Cette fois sera-t-elle la bonne pour le Djoliba?

Le Djoliba AC du Mali se déplace cette semaine pour Tunis, pour affronter le Club Africain de Tunis en 1/4 de finale de la coupe de la confédération. Les Rouges, qui ont le vent en poupe, entendent aller frapper un grand coup dès d’aller, pour se rassurer au match retour à Bamako.

Si les locataires de Hèrèmakono parviennent à passer ce cap, c’est la porte de la phase de Poule qui leur sera ouverte. Au cas où les Rouges parviendraient à le faire -ce qui n’est pas du tout impossible-, ils mettraient ainsi fin à ce signe indien. En effet, à l’image du Stade malien de Bamako en 2003, le Djoliba avait échoué , à une qualification dans la phase de Poule; et cela, face à l’Espérance de Tunis. Le hic, c’est que les deux équipes ont échoué, même à Bamako; et cela, après avoir fait le plus difficile.

Espérons que cette fois-ci, ce sera la bonne our le Djoliba, afin de permettre à un club malien de goûtter aux délices d’une phase de Poule. Ce dont responsables joueurs et supporters du Djoliba sont conscients. Ce qui explique cette large mobilisation autour du Djoliba.

Une fois dans la phase de finale, tous les moyens seront mis en oeuvre pour que le Djoliba puisse remporter une coupe africaine, première du genre depuis l’indépendance du Mali en 1960. Rappelons, en effet, que le Stade malien de Bamako et l’AS Réal de Bamako ont disputé et perdu les finales de la Coupe des Coupes et de la Coupe des clubs champions, respectivement en 1965 et 1966.

C’est dire que tout le peuple malien, sans distinction d’appartenance de club, doit aider et soutenir le Djoliba, chacun à sa façon, pour qu’il puisse atteindre cet objectif. Ce qui permettra d’augmenter le nombre d’équipes maliennes à une participation des coupes africaines.

En attendant, c’est la confiance et la sérénité qui règnent à Hèrèmakono. Et les partenaries de Bréhima Blén Traoré ont promis d’être à la hauteur pour défendre dignement les couleurs nationales.


MONTEE EN D.1 DE LA LIGUE DE BAMAKO

Quatre prétendants pour une place

Pour la désignation du seul représentant de la ligue de Bamako, pour la montée en première division, quatre prétendants vont s’affronter. Il s’agit de la Jeanne d’Arc, de l’AS Police, de Yélén Olympique et de l’ASOM. Ainsi, ces 4 équipes vont croiser le fer, en système de championant aller simple.

L’équipe qui aura le plus grand nombre de points représentera la ligue de Bamako, pour la montée en première division, l’année prochaine. En effet, les représentant de Bamako et des régions seront partagés en deux groupes. Et le premier de chaque groupe jouera la ligue 1. La bataille risque donc d’être rude et pour l’AS Police, et pour la Jeanne d’Arc.


ELIMINATOIRES CAN JUNIORS MALI-TUNISIE

Attention à la suffisance !

En gagnant à Tunis (1-0), les Juniors maliens s’apprêtent à recevoir leurs homogues tunisiens, dimanche prochain. Si le plus difficile a été fait à l’aller, force est de reconnaître que le match de Bamako risque d’être âprement disputé.

C’est donc aux Maliens de ne pas être trop suffisants, car un match de football reste toujours un match de football, avec ces aléas et son lot de surprises. Les protégés de Djibril Dramé doivent alors se battre sur tous les ballons et être concentrés, et surtout physiquement fin prêts, au cours des 90 minutes de jeu.

Espérons que l’esprit combatif puisse les habiter, pour éviter une élimination désagréable. Comme ce fut le cas des Aigles locaux, face aux Sénégal, lors des éliminatoires de la CAN 2009 prévue en Côte d’Ivoire.

Rassemblées par Sadou BOCOUM

09 Juillet 2008