A LIRE !
Dossiers
Conseil des Ministres
L'Essor
AFP
Le Journal Afrique
***
Top 5 de la semaine : les articles les plus lus
Marcelin Guenguere : « Aujourd’hui, nous disposons des armes de guerre ! »...
Critique de la mauvaise gouvernance sur les réseaux sociaux...
Profanation du drapeau du Mali à Kidal : l’accord d’Alger en péril
M. Abdourahamane Abdou Maïga : « Les diplômes de cette année seront bel et bien validés à l’extérieur »
Affaire Karim Keïta contre les journalistes Dramé et Saxe : Le juge annule la procédure pour défaut de forme
 
Ciné
Night Club
Salles de concert

Retrouvez l'essentiel de l'actualité de l'Afrique de l'Ouest avec notre partenaire Jeune Afrique et Afrik.

 


 
 

Crise des inégalités en Afrique de l’Ouest : un « nivellement vers le haut » dans la lutte contre les inégalités.

il a été formulé de reconnaitre la crise des inégalités qui sévit en Afrique de l’Ouest et planifier des mesures pour y remédier...

Lire

19-07-2019

Inégalités au Sahel : Fortes recommandations formulées à l’endroit des États et de la Cedeao

 

M. Abdourahamane Abdou Maïga : « Les diplômes de cette année seront bel et bien validés à l’extérieur »

 
Le Républicain | Inter Bamako | Tjikan | Sport | 22 Septembre | Le Reporter | L'Indicateur du Renouveau | Le Carrefour | La Mutation | Le Débat |
 
Sur le fil de l'actualité...
Conflit entre les communautés Tormoz et Ouladi -Ich : Le ministre de la...
Inégalités au Sahel : Fortes recommandations formulées...
Affaire Karim Keïta contre les journalistes Dramé et Saxe : Le juge annule la procédure pour défaut de forme
Situation du pays
Impliqués dans l’attaque contre le camp militaire de Dioura...
Le Président du HCME Habib Sylla rassure la...
Face à la désertification : Le MEADD mise sur un reboisement efficace
Monnaie ECO
Changement de nom ou souveraineté monétaire ?

Quinze pays d’Afrique de l’Ouest sont en train de travailler pour adopter une monnaie commune et cette prochaine monnaie doit s’appeler « ECO ».Cela fait des années que les pays consommateurs du CFA sont en train de réclamer une souveraineté monétaire. Le Franc CFA qui est garanti par la France fait l’affaire de celle-ci au détriment des pays africains. Le défi de cette nouvelle monnaie est sa souveraineté au-delà de toute forme. Il faut dire que les pays qui consomment le franc CFA sont ceux dont le développement est lent à cause des crises politiques et des ingérences étrangères et particulièrement les ingérences françaises dans les affaires publiques de ces pays. Concernant l’adoption de la nouvelle monnaie, les avis sont partagés. Certains experts sont pessimistes tandis que d’autres pensent que c’est une souveraineté monétaire. Selon Khalil Dembélé, économiste, « ce n’est point un débat de nom, mais de système monétaire. Une monnaie a besoin de soutien, d’être supportée par son économie, par sa force de l’offre et de la demande. Pour le moment, nous assistons à une distraction, et non à un débat technique sur comment opérer une transformation structurelle de nos économies. Pendant ce temps, il nous reste 5 mois avant 2020 : ça s’appelle la culture du manque de vision d’avenir.MALIJET

CÔTE D’IVOIRE
Nouvelle configuration du RHDP : les recalés d’une transition générationnelle

La Direction exécutive de 33 membres, du RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix), est désormais connue. Véritable « machine » destinée à monter à l’assaut de la présidentielle prochaine, elle a été confiée au Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, homme de confiance, s’il en est, du président ivoirien, Alassane Dramane Ouatttara (ADO). Cette machine est censée constituer le « cœur » du RHDP. Il n’en fallait pas plus pour faire dire à bien des observateurs de la scène politique ivoirienne, que le dirigeant ivoirien s’est choisi son dauphin, étouffant ainsi les ambitions présidentielles de loups aux dents longues et acérées au sein de son propre camp. Désormais donc, tout serait clarifié au sein du parti présidentiel avec la nouvelle configuration du RHDP « taillé sur mesure » pour le natif de Korhogo. ADO veut, de toute apparence, compter sur des fidèles et dont la loyauté n’a jamais été remise en cause. Il faut souligner que la direction exécutive du parti, est confiée à un autre fidèle, Adama Bictogo. A moins d’un an et demi d’une présidentielle qui s’annonce pour le moins disputée, ADO a donc tranché définitivement sur les hommes qui iront au combat, et dont la mission première, sera de mener la campagne.LEPAYS

SOUDAN
Accord entre civils et militaires au Soudan : le grand piège !

Au Soudan, les civils et les militaires au pouvoir depuis la chute du président Omar el Béchir le 11 avril dernier, sont parvenus à accord. La déclaration politique a été signée, hier, 17 juillet 2019, au terme d’une réunion marathon. En effet, cet accord prévoit une transition de trente-neuf mois, qui sera dirigée par un Conseil de souveraineté au sein duquel les postes seront partagés entre les deux camps, avec une présidence tournante qui reviendra aux militaires pendant les 21 premiers mois avant de passer entre les mains des civils pour les 18 mois restants qui doivent déboucher sur les prochaines élections. En attendant la signature annoncée par les deux parties d’un décret constitutionnel d’une soixantaine d’articles, l’on peut s’interroger sur les chances d’aboutissement de cet accord qui ressemble à un grand piège. Cette formule atypique et inédite de partage du pouvoir a toutes les allures d’un accord boiteux. En effet, l’on est d’autant plus fondé à croire à la thèse du traquenard que les militaires soudanais se sont montrés jusque-là inconstants dans leur position, soufflant le chaud et le froid avec les manifestants qui réclament leur retrait total, pour visiblement ne pas se mettre à dos la communauté internationale.LEPAYS

TOGO
Le 1er forum « Invest in West Africa » aura lieu début octobre à lomé

Le tout 1er forum dédié à l’investissement en Afrique de l’Ouest se tiendra les 03 et 04 octobre prochains dans la capitale togolaise, rapporte Togo First. Dénommée « Invest In West Africa », cette rencontre devrait permettre d’apporter une réponse au problème critique de l’accès du secteur privé ouest-africain aux financements. Selon les données de la BAD, rapportées par Idrissa Nassa (photo), président du Groupe Coris, et parrain de l’événement, « pour la période 2006-2016, l’économie du secteur privé a représenté près de 40% du PIB de l’Afrique de l’Ouest, et 30% du budget des Etats ». Ces statistiques fondent le financier à affirmer que « le secteur privé représente sans conteste le moteur de la croissance et du développement inclusif sur le continent africain en général et en Afrique de l’Ouest tout particulièrement ». Avec pour fil conducteur « financer les PME-PMI à fort potentiel, amplifier les partenariats public-privé », cette rencontre devrait « fédérer l’ensemble des acteurs de l’investissement ». Via cette mobilisation, il s’agira de « démontrer au monde, qu’en Afrique de l’Ouest, le secteur privé est prêt à absorber les investissements et est en train d’acquérir de la maturité ».AFP

 

La culture malienne dépasse de plus en plus nos frontières pour s’étendre partout dans le monde
Lors d'un défilé organisé en Espagne, le jeune styliste et créateur de mode malien, Cheick Oumar Kanté, a tenu à rendre hommage à un incontournable de l'histoire contemporaine de la mode au Mali, Chris Seydou, à travers une collection de Bogolan. Un hommage qui a beaucoup retenu notre attention. C'est pourquoi nous avons jugé nécessaire de nous entretenir avec M. Kanté Cheick Oumar, le (...)
 

Bon à savoir : 07 astuces pour réagir face aux ragots ou commérages
Les critiques, les rumeurs et les ragots sont des éléments fréquents du quotidien de tout être humain. Certainement qu'à de nombreuses reprises, quelqu'un est venu vous rapporter une rumeur sur une connaissance commune. Mais combien de fois avez-vous raconté quelque chose sur une autre personne à l'un de vos amis ou de vos proches ? Mais, ce qui différencie ces comportements, c'est (...)
 

© 1999-2019 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés