Partager


Le bloc administratif passe deux heures dans le noir

Hier jeudi 9 avril, aux environs de midi, un incendie spectaculaire s’est déclaré sur le poteau principal qui alimente le bloc administratif de l’hôpital Gabriel Touré, plongeant dans le noir, tout le service administratif de cette structure. A commencer par le bureau du Directeur général, Abdoulaye Néné Coulibaly, la comptabilité et certaines salles de consultations.

jpg_g.jpgLes flammes de cet incendie dû au court-circuit ont semé la panique chez le personnel de l’hôpital, les malades et d’autres visiteurs qui se trouvaient sur les lieux au moment de l’événement. Selon un technicien de l’hôpital, ce court-circuit serait dû au dysfonctionnement des connecteurs.

«  En cette période de canicule nous pouvons enregistrer souvent jusqu’à 15 coupures d’électricité par jour. Cependant, nous avons des groupes électrogènes pour prendre la relève « , a constaté le technicien de l’hôpital.

En tout cas, le pire a été évité grâce à la promptitude des éléments de la Protection civile sur le terrain. Aussi du comité de veille, de sécurité et d’hygiène de l’hôpital, qui a pu circonscrire le feu au poteau.

«  Il y a plus de peur que de mal. C’était plus spectaculaire que dangereux» a soutenu le Directeur général de l’h??pital. Juste après cet incident les agents de l’Energie du Mali (EDM), ont pu rétablir le courant aux environs de 14 heures 20 mn, permettant à l’administration hospitalière de mener sa mission.

Il sied de préciser que c’est seulement le bloc administratif qui était touché par cette coupure.


Kassoum THERA

l’Idépendant du 10 Avril 2009