Partager

La promptitude de l’intervention des sapeurs pompiers avait sauvé la situation alors que le feu qui s’était déclaré à 21 heures, dans la nuit du dimanche au lundi dernier, à la rue 31 de Faso Kanu, se propageait dangereusement vers les installations de haute tension.

Ces derniers temps, à cause de la canicule, la protection civile n’a cessé d’intervenir dans des cas d’incendie de poteau électrique, heureusement, de moindre ampleur.

Dans la plupart des cas d’incendie de poteau, selon le sergent chef Dao de la brigade de sapeurs pompiers de Sogoniko, la protection civile intervient en étroite collaboration avec les agents de l’EDM. Ces derniers prennent toujours la précaution de couper l’électricité avant l’intervention des sapeurs pompiers.

Malheureusement, le feu ayant pris le poteau électrique de la rue 31, à Faso kanu, derrière la résidence de l’ex Premier Ministre Mandé Sidibé s’était déclaré tard dans la nuit. Car c’est aux environs de 21 heures dans la nuit du dimanche au lundi que la brigade des sapeurs pompiers de Sogoniko avait été alertée.

Le sergent chef Dao s’est donc transporté sur les lieux à bord d’un camion citerne feu (CCF) en compagnie de trois autres soldats du feu. Mais son inquiétude était très grande à cause de l’ampleur des flammes dont malheureusement la protection civile n’a pas les moyens pour combattre.

Or, le feu qui s’est déclaré sur le poteau électrique était si violent qu’il avait pris la chambre du transformateur de l’EDM et risquait de se propager vers l’installation de la haute tension. Les agents de l’EDM tardaient à venir pour couper le jus, alors que l’eau ne fait pas bon ménage avec l’électricité.

A cause de la situation qui prévalait, le sergent chef Dao se décida à intervenir, dans un premier temps pour canaliser les risques de propagation du feu. A l’aide d’une lance du CCF, il procéda par des jets d’eau coupés.

Après une trentaine de minutes, il parvint à maîtriser complètement les flammes au grand soulagement des populations vivant dans le secteur.

Pierre Fo’o MEDJO

09 mai 2007.