Partager

Selon, les témoignages, le feu a pris suite à un court-circuit provoqué dans les installations électriques particulièrement délabrées.

Problèmes de vétusté et du non respect des normes des installations électriques dans nombre de bâtiments se trouvent de nouveau posés avec cet incendie.

Heureusement, aucune perte en vie humaine, ni blessé, n’est à déplorer.
L’incendie n’a pas complètement ravagé les lieux, grâce à l’intervention des sapeurs pompiers

L’incendie, selon les témoins aurait débuté avec de la fumée qui s’échappait du boîtier compact des installations électriques et le temps d’informer les spécialistes, le feu avait déjà pris le dessus, a expliqué un témoin.

Selon Mohamed Coulibaly, chef de section conduite de la division Bamako ouest d’EDM, il est encore trop tôt pour situer l’origine de l’incendie.

Cependant, tout laisse croire que le feu serait parti du boîtier compact complètement brûlé, comme l’on peu constater, notre compteur n’a pas été touché, a-t-il affirmé.

Afin de parer à toutes éventualités, l’agent d’EDM a pris les précautions nécessaires pour isoler le secteur: consistant à priver d’électricité certains voisins.

28 mars 2006.