Partager

Le président sud-africain était, ce lundi 18 novembre 2013, au chevet de Nelson Mandela. Jacob Zuma a rendu visite, à son domicile, au héros de la lutte anti-apartheid qui avait frôlé la mort en juin. Puis dans la soirée, le chef de l’Etat a inauguré une exposition permanente sur la vie de Madiba. Une statue de l’ex-président sera érigée au siège du gouvernement en décembre. Le Centre Mandela pour la mémoire, officiellement inauguré lundi 18 novembre à Johannesburg, rappelle l’histoire de l’ex-président, de sa naissance à aujourd’hui. On peut y voir une pierre rapportée de son village natal, Mvezo, une mallette lui ayant appartenu à l’époque où il était président du pays, un registre des visiteurs qui se sont rendus auprès de lui quand il était en prison. Et surtout, des lettres manuscrites de Mandela écrites à sa famille et à des membres de l’ANC, alors qu’il était en détention. Le centre a été inauguré par le président Jacob Zuma, qui en a profité pour donner des nouvelles de l’état de santé de l’ancien président. Alité depuis trois mois selon la présidence, Nelson Mandela est toujours dans un état critique mais stable. Le week-end dernier, son ancienne femme Winnie Mandela a indiqué que l’icône de la lutte anti-apartheid est conscient. Il communique par signes avec son visage et ne peut pas parler, en raison des tubes dans sa bouche pour drainer ses poumons. Winnie Mandela a catégoriquement nié que l’ancien chef d’Etat, âgé de 95 ans, est sous assistance respiratoire. RFI