Partager

Au niveau des impôts du Mali, le personnel est sur le pied de guerre après la mutation arbitraire d’un agent syndical. Lors de l’assemblée extraordinaire du comité syndical des impôts hier, le lundi 6 septembre 2021, la décision de la Directrice régionale des impôts du district de Bamako, Mme Coulibaly Zaliatou Diarra, de muter « arbitrairement » un agent du comité syndical du centre des impôts de la commune IV au Centre III du district de Bamako, a été fortement critiquée.

Pour le syndicat, il est inadmissible qu’un agent qui est arrivé au centre de la commune IV il y a à peine deux mois soit muté. Et le syndicat, très en colère, menace d’aller en grève. « Notre camarade syndicaliste de la commune IV, une zone stratégique à l’ACI et la Directrice régionale voulant mettre une de ses protégés au niveau de ladite zone n’a trouvé mieux que de renvoyer le jeune homme en question dans un autre centre, or il avait été muté il y a juste deux mois en commune IV », s’insurge un agent des impôts.

A la sortie de l’assemblée générale extraordinaire, les syndicalistes avaient deux options : l’organisation d’un sit-in devant la Direction générale des impôts pour protester contre la décision et une autre option favorable à une mise en demeure de la Direction générale. Finalement c’est cette position qui a été retenue et les syndicalistes ont donné deux jours au Directeur général des impôts, Mathias Konaté, afin de trouver une solution rapide à ce problème, faute de quoi, le syndicat ne va pas hésiter d’observer une grève. Cela pourrait fortement ébranler l’économie du pays en ce moment de crise.

Source: Le Républicain