Partager

Quelques jours seulement après le début de l’opération de déguerpissement de l’espace public, les Bamakois apprécient positivement la fluidité de la circulation dans leur ville.
En effet, la circulation de Bamako qui est devenue, depuis plusieurs années, un casse- tête, au point d’inspirer les artistes, est en passe de devenir un mauvais souvenir.

Avec la poursuite de l’opération de libération des voies publiques, initiée par Mme Ami kane, Gouverneur du District de Bamako, bientôt, la capitale malienne retrouvera les marques d’une vraie capitale qui vit au rythme des affaires et de l’ambiance festive liée à la vie de toute capitale, digne de ce nom.

Déjà, les Bamakois savourent la joie de circuler dans les quatre coins de Bamako sans engorgement et embouteillage à n’en pas finir.

C’est certainement, ce qui explique l’unanimité de toutes les composantes de la société à cette belle et ambitieuse opération.

Espérons que d’autres prendront exemple sur cette dame de cœur dans leurs domines respectifs.

B. COULIBALY

Agora du 4 Août 2016