Partager

Les maliens sont des férus du ballon rond et, faute d’avoir satisfaction dans le jeu développé par les clubs locaux, beaucoup se sont transportés vers les clubs européens au point de trouver en ses joueurs leur idole. Cette ferveur pour ces clubs s’illustre par la prise d’assaut de nos artères chaque fois qu’une grande équipe venait à en découdre avec une autre.

Bien souvent au sortir de ces rencontres des vives discussions se tiennent sur les actions des joueurs ou des entraineurs. Voilà comment Karim et Baba vont se retrouver jusqu’à basculer dans le drame. Mais quoi qui se passe rien ne saurait justifier cette monstruosité : amputer la main de son ami, à cause d’une simple dispute sur le football. Et pourtant l’histoire qui s’est produit le Lundi 3 Mai dernier à kalaban coura.

Baba et Karim sont deux amis de très longue date ; et sont tous deux des amoureux du football européen. Le premier qui est Baba est lui un fan du Barca, car il ne jurait que du nom de ce club Espagnol. Quand à Karim, il est supporté de l’Inter. Mais pourquoi les deux amis sont-ils arrivés jusqu’à ce point ?

Après l’élimination du Barca en demi-finale en league des champions par l’Inter de Milan, Baba, mécontent de l’attitude de l’entraineur de l’Inter, aurait avoué devant ses camarades, sa désapprobation pour non seulement ce club mais aussi tous ses supporters. Ce que Karim a mal digéré. Car, il a riposté en faisant savoir à Baba qu’il est mal éduqué, raison qui le poussa à insulter de manière vulgaire tous les supporters de l’Inter.

Ainsi naîtra une dispute très tendue entre les deux amis, au cours de laquelle, Baba aurait signifié, à Karim que s’il continuait toujours à l’insulter, il le regretterait durant le restant de sa vie. Karim lui répondit que ses menaces ne l’effrayaient pas avant de lui demander pour qui il se prend.

Sans placer encore un mot, il disparut un instant et revint trouver que Karim continuait toujours son discours. Il s’approcha de Karim et lui demanda de se calmer, mais en vain, car ce dernier était devenu comme une machine à parler ne contrôlant plus son langage.

Baba, fou de rage, se précipita une fois de plus sur Karim avec cette fois ci en main une machette dont nul ne connaissait la provenance et lui assena un grand coup. Karim voulant dévier la trajectoire avait tendu la main gauche en opposition, qui n’y pouvait rien, car elle fut arrachée par la machette qui possédait une puissance incroyable. Les autres camarades coururent au secours pour transporter le blessé à l’hôpital.

Ayant pris conscience de la gravité de son acte, Baba se rendit à la police du 10ème arrondissement pour se livrer en leur mettre au courant des faits. Au moment ou nous nous mettons sous presse, il était toujours maintenu en garde à vue. Quant à Karim qui a perdu sa main gauche, lui était à l’hôpital pour subir une opération chirurgicale.

Nous ne pouvons que conseiller nos amis supporters d’être modestes. Ayons l’amour des clubs, mais ne nous laissons jamais emporter par la passion.

Dramane Dembélé

L’Inspecteur du 31 Mai 2010.