Partager

L’institut des Hautes études en Management (IHEM) a abrité hier le démarrage d’un stage d’habilitation à l’adresse d’une vingtaine de professeurs (contractuels et permanents) de l’enseignement secondaire. La cérémonie d’ouverture a été présidée par Idrissa Fané, responsable du centre de langue. C’était en présence du DG de l’IHEM, Abdallah Coulibaly et de tout le personnel de l’institut.

Ce stage d’habilitation s’adresse aux enseignants et formateurs en français langue étrangère, formateurs de formateurs, responsables pédagogiques, responsables de centre d’examen et enseignants exerçant les fonctions de correcteurs et/ou examinateurs du DELF (Diplôme d’étude en langue française) et du DALF (Diplôme Approfondi en langue française). Egalement, ce stage est ouvert aux agents du réseau en charge de la politique linguistique et/ou éducative ainsi qu’aux directeurs d’alliance française et directeurs des cours.

Ce stage dont la finalité est de mettre à la disposition de la jeune structure des ressources qualifiées pour l’ouverture d’un centre d’examen DELF-DALF procède, selon Idrissa Fané, son responsable, de la volonté de l’IHEM d’améliorer les compétences linguistiques des Maliens. Aussi, selon Fané, à travers l’IHEM, notre pays deviendra le 155e pays à disposer d’un centre DELF-DALF. Pour lui les nombreux défis n’auraient pu être relevés sans la confiance et le soutien d’amis et de partenaires qui ont cru à ce projet et qui ont apporté toute leur contribution à sa matérialisation. Parmi ces partenaires, il a cité la coopération française. Parce que le défi de la mondialisation et celui de l’intégration exigent de tous la maîtrise des langues.

L’objectif visé est qu’à l’issue de la formation les stagiaires soient capables de se repérer dans les certifications du CIEP et présenter la nouvelle formule du DELF et du DALF ; utiliser le cadre Européen commun de référence pour les langues en tant que ressource pour l’évaluation et évoluer des productions orales et écrites des examens en fonction des critères déterminés pour chacun des niveaux.

Dans son contenu, ce stage est centré sur la nouvelle typologie des épreuves du DELF et du DALF et vise à faire le point en matière de pédagogie de l’évaluation. Ainsi les stagiaires vont se familiariser avec le cadre européen commun de référence pour les langues et avec la nouvelle structure des épreuves. Ils découvriront les nouveaux outils référentiels en langue française et recevront des informations sur la gestion administrative.

Pour cela, la formation est conçue selon une approche de formation/action, participative et inter active. Elle s’appuie sur les documents inclus dans le “kit” de formation et habilitation des correcteurs et examinateurs des épreuves du DALF et du DELF conçu par le CIEP. Toutes les épreuves ont été conçues dans la perspective actionnelle du cadre européen commun de référence pour les langues, a déclaré le responsable du centre qui rassure que ces examens reposent sur les différents savoirs qui sont présents dans la compétence à communiquer sur les plans linguistiques, sociolinguistiques et pragmatique.

Laya DIARRA

07 mars 2007.