Partager


La société Yattassaye et Fils présente le système holographique de sécurisation

L’hôtel Salam a abrité, le jeudi 28 août, un salon de présentation du système holographique de sécurisation des documents et d’immatriculation des véhicules. La cérémonie était présidée par le Conseiller technique du ministère de l’Equipement et des Transports, Mamadou Koné, en présence de l’Administrateur de la société, Mamadou Yatassaye.

Le salon de présentation du système holographique de sécurisation des documents d’identification et d’immatriculation de véhicules qui s’est tenu, hier, à l’hôtel Salam, a enregistré la présence des représentants de la Sécurité intérieure, de la protection civile et de ceux chargés de la gestion des transports et de sécurité.

Mamadou Yattassaye, dans son allocution d’ouverture, a tenu à remercier tout ce beau monde avant de déclarer que « votre présence témoigne, à suffisance, de votre souci et celui de nous tous d’améliorer et de sécuriser davantage les documents d’identification et d’immatriculation des véhicules au Mali». il a, ensuite, ajouté que « le renouveau de l’action publique nous commande une amélioration continue de la mission de service public que l’Etat malien nous a confié« .

Pour conclure, Mamadou Yattassaye dira qu’ « afin de mériter la confiance, notre société, en partenariat avec hologram-Industrie France propose, aujourd’hui, un nouveau concept d’identification et d’immatriculation qui renforce la sécurité de l’ensemble des documents liés à un véhicule : plaques minéralogiques, cartes grises« .

Pour sa part, le conseiller du ministère de l’Equipement et des Transports, Mamadou Koné, a rappelé que la société Yattassaye et Fils, collabore depuis 1996, avec son département dans le cadre d’une convention de concession de service public de confection des plaques minéralogiques de tous les véhicules immatriculés au Mali.

Il a, ensuite, déclaré que « la société Yattassaye, dans la recherche d’une meilleure sécurisation des plaques, propose, aujourd’hui, une innovation avec son partenaire, la compagnie Hologram Industrie France. Cette innovation, dite vignette 3ème plaque, devrait permettre une identification rapide et sûre de tout véhicule par les forces de sécurité chargées du contrôle routier« .

Parmi les préoccupations des représentants des Forces de sécurité et de la douane, il était surtout question de savoir si la société Yattassaye a la capacité de maîtriser le nouveau système de sécurisation. A cette question Mamadou Yattassaye a répondu que dans la fabrication de plaques minéralogiques, il y a un certain niveau de tracabilité. Aussi, le transfert de technologie ne posera aucun problème.

Concessionnaire du service public de fourniture et d’emboutissage des plaques minéralogiques standardisées au Mali, la société Yattassaye et Fils a déjà acquis un savoir-faire qui lui a permis de nouer des partenariats dans le même domaine en Guinée-Conakry et au Niger.

L’introduction d’une nouvelle génération de plaques d’immatriculation, au courant de l’année 1996, a contribué à réduire les possibilités de fraude qui existaient
jusque-là.

Pierre Fo’o MEDJO

29 Août 2008