Partager

C’est El Hadji Amadou Tandja directeur régional de l’assainissement qui par le privilège de l’âge a été le premier à présenter au nom de tous les directeurs régionaux des services de l’Etat ses vœux au gouverneur et à son cabinet. « Nous vous donnons l’assurance dans l’année 2007 qui vient d’être entamée que nous nous déploierons à vos côtés dans vos différentes œuvres pour que vos résultats dépassent les attentes » a-t-il declaré.
Dans le même ordre d’idée Mme Konté Fatoumata Doumbia maire de la commune I a présenté au nom de tous les maires du district de Bamako ses vœux au gouverneur.
Répondant à ces nombreux vœux, Ibrahima Féfé Koné a rappelé que l’année 2006 a été  » une année austère marquée par la hausse du prix des hydrocarbures, les effets néfastes de la crise ivoirienne, le problème du Nord et les multiples accidents de la route « . Cependant nonobstant ces problèmes, le gouverneur a rappelé qu’ « en terme d’amélioration des conditions de vie des Maliens, elle a été nettement meilleure à 2005 »

Pour ce qui est de la nouvelle année 2007, Féfé Koné a rappelé qu’avec l’augmentation de la valeur indiciaire des travailleurs de l’administration, la création des banques de céréales et surtout l’acquisition des fonds à travers les accords bilatéraux et multilatéraux « l’on peut sans risque de se tromper, dire que les conditions de vie des Bamakois seront nettement meilleures à celles des autres années. » Même si l’année 2007 s’ouvre sous de bons auspices, selon le gouverneur, elle reste aussi une année de défi vu les nombreuses difficultés auxquelles le District est confronté notamment l’assainissement, la sécurité, les transports l’habitat et surtout les élections générales qui auront lieu environ dans trois petits mois. Pour ce faire le gouverneur a interpellé tous les directeurs régionaux des services du district de Bamako car dira t-il « la bonne organisation de ces élections garantira la paix et la tranquillité dans le district de Bamako »

Kassoum THERA

05 janv 07