Partager

La Cellule Mali du Rassemblement de la jeunesse malienne du Gabon (CM-RJMG) a été portée sur les fonts baptismaux, vendredi dernier. Il se donne comme mission de venir en aide aux plus démunis de la société.

La Maison de la presse a servi de cadre ce vendredi à la conférence de lancement des activités de la CM-RJMG. Cette cellule représente le Rassemblement de la jeunesse malienne du Gabon (RJMG) au Mali. La cérémonie de lancement était présidée par la présidente de la CM-RJMG, Sidibé Mariam Traoré, en présence des membres du bureau dont la vice-présidente, la coordonnatrice et le porte-parole de la cellule.

En élargissant ce regroupement au Mali, précise la porte-parole du CM-RJMG, Oumar L. Coulibaly, le RJMG vise à venir en aide aux Maliens démunis, aux veuves et orphelins de guerre sur le plan sanitaire, éducatif… Pour atteindre ses objectifs, la Cellule Mali s’est dotée d’un plan d’action ficelé. Il s’agira, à travers une assemblée générale, de faire les états généraux des associations, mouvements et organisations œuvrant dans le domaine humanitaire au Mali pour ensuite trouver un canevas de travail avec ceux-ci.

Pour mieux servir les populations, a informé la présidente de la Cellule Mali du Rassemblement de la jeunesse malienne du Gabon, Sidibé Mariam Traoré, la CM compte s’investir dans le domaine de la santé, de l’éducation, de la culture et de l’environnement. Après la Cellule du Mali, a-t-elle assuré, d’autres cellules seront créées dans les jours et les mois à venir dans d’autres pays.

Elle a aussi précisé que le RJMG n’est pas un mouvement concurrent des organisations déjà existantes, mais son but est de les soutenir dans cette entreprise. « Nous ne sommes pas un concurrent des autres organisations déjà existantes. Nous travaillons avec le HCME et l’ambassade du Mali au Gabon », a-t-elle précisé.

Le Rassemblement de la jeunesse malienne du Gabon est une initiative de l’opérateur économique malien résidant au Gabon, Mamadou Méré Diawara, pour soutenir les Maliens en situation difficile. Il a été créé le 18 juin 2018 à Libreville au Gabon.

Youssouf Coulibaly
L’Indicateur du Renouceau du 29 Octobre 2018