Partager


Le huitième anniversaire de CyberNTIC, une émission créée en juin 2000 pour la promotion des nouvelles technologies et la vulgarisation de l’Internet auprès des plus jeunes a été celébré le mercredi 20 août à l’h??tel Radisson.

Chaque année, pendant les vacances, le présentateur vedette de l’émission , Salif Sanogo, organise une émission spéciale. Pour la présente édition, des reportages inédits ont été diffusés sur la folie des jeux électroniques à Bamako, sur la E-Gouvernance avec comme exemple le ministère de la Santé, sur la télédistribution avec l’expérience de l’hôtel Radisson et sur les cybercafés au Mali.

Salif Sanogo était face à deux jeunes invités. Fatoumata Sankaré, la présidente du Parlement des enfants du Mali. A 16 ans, elle fait la 11e année au lycée Technique et a bouclé l’année scolaire avec une moyenne supérieure à 16 sur 20.

Le second invité Amadou Kané, âgé de 15 ans, est natif de Bancoumana. Il a réussi son DEF à la session de juin 2007 avec une moyenne de 18,15. Amadou Kané passe pour la 11e avec une moyenne de 16,99 en 10eme sciences . Au cour de l’émission, une visioconférence a été réalisée avec le Canada.

L’enregistrement a donné lieu à des remises de prix d’excellence .Ainsi, le président de la République, Amadou Toumani Touré, a offert le premier prix composé d’un ordinateur avec imprimante et onduleur qui est allé à Issa Sanogo, premier national au CEP pour l’année académique 2007-2008.

Originaire de Sikasso, il avait obtenu son certificat d’entrée en 7e avec 9,99 de moyenne sur 10. Six autres ordinateurs ont été offerts par le partenaire Orange Mali, qui a respecté la tradition. Parmi les bénéficiaires se trouve le premier national au DEF de cette année Adama Koita de Koulikoro, qui obtenu 18,75 de moyenne.

Les invités Fatoumata Sankaré et Amadou Kané ont aussi reçu des ordinateurs. Tout comme le Commissaire Ami Kane de la brigade des mœurs pour le compte de son ONG « Cri des Mères » qui est une associations œuvrant pour la réinsertion socioprofessionnelle des jeunes victimes de la délinquance et de l’exploitation sexuelle.


Fatoumata Mah Thiam KONE

22 Août 2008