Partager

Le Directeur général du centre hospitalier, Gabriel Touré, a été relevé lors du dernier conseil des ministres. Le Prof Lancéni Konaté faisait face à une fronde des femmes de l’hôpital et du personnel subalterne. Pour obliger le Directeur général à restaurer certains avantages et acquis sociaux auxquels il aurait mis fin, les manifestations étaient devenues régulières la semaine écoulée.

Face au refus du Directeur général de négocier avec les grévistes, les manifestants, soutenus par le syndicat des travailleurs, ont durci le ton et conditionné la cessation de leur grève au départ de leur patron. Il a fallu l’intervention du ministre de la santé, en personne pour que les travailleurs réintègrent les bureaux. Le ministre avait donné l’engagement aux travailleurs que leurs revendications seront satisfaites. Promesse tenue.

La Rédaction

L’Aube du 19 Décembre 2013.