Partager

Le week-end dernier, sous l’égide de la Radio Jamana de Mopti,la Venise malienne (Mopti) a procédé, comme à son accoutumée, à l’élection des hommes qui ont le plus marqué l’année 2008 dans la 5è région administrative du Mali, de par leurs actions dans leurs domaines d’activité respectifs. L’évènement qui, au début, n’intéressait pas beaucoup de Mopticiens, est en passe de devenir aujourd’hui l’une des vitrines des rendez-vous de la fête de Saint Sylvestre à Mopti.

Cette initiative de la Radio Jamana de Mopti vise un seul objectif : cultiver l’excellence par la récompense du mérite. Pour cette édition 2008 de l’élection des Hommes de l’Année, qui prime chaque année trois personnalités de la région, c’est le président de l’Assemblée régionale de Mopti, M. Boubacar Tapily, qui bénéficiera le plus de la faveur des électeurs, avec 246 voix. Il est suivi de l’Inspecteur de Police Idrissa Kamaté, (récemment affecté au Commissariat de Kati), avec 168 voix.

Le cas de cet Inspecteur retient l’attention de plus d’un, dans la Venise malienne qui regretterait aujourd’hui son départ. En effet, à moins d’un an de service dans la Brigade de Recherche (BR) de Mopti, l’homme a su s’attirer la sympathie de ses chefs hiérarchiques, des autorités administratives et politiques et de la population de la ville, par sa pugnacité dans le travail, son sérieux, et surtout, la dynamique qu’il a imprimée dans la section B.R. du Commissariat de Mopti.

La traque aux délinquants et aux bandits de grands chemins qu’il avait initiée au sein de ce Commissariat lui avait valu la reconnaissance des partis politiques et associations, dont le Mouvement Citoyen qui, par une lettre de félicitation adressée au Directeur Régional de la Police de Mopti, appelait ce dernier à mettre à la disposition du jeune Inspecteur les moyens lui permettant de mener sa tâche à bien.

Sa nomination comme deuxième personnalité de l’Année 2008 de Mopti, (après sa mutation au Commissariat de Kati) prouve donc que les Mopticiens ne sont pas prêts à oublier les services qu’il a rendus à la Vénise malienne. C’est à lui donc de continuer sur la même lancée à son nouveau lieu d’affectation.

Le troisième rang de cette élection des Hommes de l’Année 2008 à Mopti est occupé par un certain Ba Barou qui, dit-on, n’a pas moins démérité que les autres.

Adama S. DIALLO

05 Janvier 2008