Partager

Ce jeudi 22 octobre au Palais de la culture « Amadou Hampaté Bah », s’est tenue une cérémonie en Hommage au célèbre acteur malien Kardigué Laïco Traoré dit « Kayamangan ». Cette rencontre a été organisée par la commission d’organisation des festivités d’Hommage à sa personne. Elle avait pour objectif de l’honorer, lui, cet exemple à suivre aujourd’hui. Plusieurs y ont répondu présents.

Venus de diverses régions du Mali, les participants notamment la famille, les amis et collègues de Kardigué, ont pris d’assaut le palais de la culture. Ils étaient venus assister à cet hommage.
Kardigué Laïco Traoré est un grand acteur qui a joué dans plusieurs films notamment « Dronguélé », « Les rois de Ségou » et « Sia, le rêve du python ». Sur place, plusieurs personnes ont fait des témoignages sur lui. « Kardigué Laico Traoré est un grand homme de culture. Car, je le considère comme un monument de la culture malienne. Nous sommes ici aujourd’hui pour une question de justice. A 75 ans, cet homme est encore jeune dans la tête » ; a dit Salif Sanogo, le Directeur Général de l’ORTM.

Lors de sa prise de parole, Dji Laïco, le porte de la famille Laïco a affirmé que Kardigué est un homme souciant de sa famille. Il a également montré sa satisfaction face à la réalisation de cet événement à l’honneur de son frère pendant qu’il est encore en vie. « C’est un homme brave et qui s’est toujours battu dans la vie. C’est la première fois à ma connaissance de magnifier quelqu’un de son vivant. Je remercie les organisateurs pour cela » dit-il.

Hamadoun Kassogué, l’un de ses collègues acteurs, s acteurs qui a joué avec Karidigué Laico Traoré, se dit être séduit par son talent. « J’ai suivi l’évènement du début jusqu’à la fin. Ce que j’ai aimé, c’est que les jeunes commencent à imiter ce célèbre acteur. Les mots me manquent pour qualifier Kardigué. J’ai eu la chance de jouer avec lui et son talent m’a beaucoup impressionné » renchérit-il.

Kardigué Laico Traoré de son côté, se dit satisfait non pas par l’organisation d’un événement à son honneur, mais de cette jeunesse qui commence déjà à emboiter ses pas sur scène.

La cérémonie prit fin par une chorégraphie et une pièce de théâtre imitant Karidigué Laïco Traoré durant ses répétitions avec ses élèves.

Adama Sanogo

@Afribone